Top news

Partagez sur vos réseaux

À l'invitation du FLNKS, l'ANG a participé au 19ème sommet des pays non alignés, à Kampala en Ouganda, les 19 et 20 janvier 2024.

Guadeloupe. À l'invitation du FLNKS, l'ANG a participé au 19ème sommet des pays non alignés

4/5

Pointe-à-Pitre. Samedi 27 janvier 2024. CCN. Le 19 et le 20 janvier 2024, à Kampala, capitale de l’OUGANDA, s’est tenu le 19ème sommet des pays non alignés (NAM en anglais). L’Ouganda succède ainsi à l’Azerbaïdjan à la Présidence de ce mouvement qui est né en 1961, à Belgrade en Yougoslavie, dans le contexte historique de la guerre froide. Le mouvement regroupe 120 états qui se définissent comme étant non alignés, ni avec ni contre aucune grande puissance mondiale. Aux côtés des états membres, se trouvent 18 pays observateurs (dont la Chine, le Brésil, la Russie) et des organisations disposant de ce statut. C’est le cas du FLNKS, le Front de Libération Nationale Kanak et Socialiste.

Dans le prolongement du travail de collaboration entre les dernières colonies françaises, entamé en Guyane en Novembre 2022 (Ralliement international pour l’accès au foncier et sa maitrise), et poursuivi avec les actions menées en 2023 par le Groupe d’initiative de Bakou (GIB) dans le cadre de la présidence des NAM par l’Azerbaïdjan, un membre de l’Alyans Nasyonal Gwadloup a été invité par le FLNKS à faire partie de la délégation qui s’est rendue à Kampala.

Cette délégation menée par Roch WAMYTAN, président du congrès de Kanaky, comprenait Patrick TACITA de l’ANG, mais aussi Jean-Victor CASTOR du MDES de Guyane et Francis CAROLE du PALIMA de Martinique.

Lors ce sommet, se sont exprimés des intervenants très remarqués comme António GUTERRES, Secrétaire Général des Nations Unies et Ralph GONSALVES, premier ministre de Saint Vincent et des Grenadines.

L’invitation dont nous avons bénéficié nous permet de continuer à faire connaitre la situation de notre pays au niveau international et de nouer des relations avec des pays qui pourraient soutenir notre démarche visant la ré-inscription de la Guadeloupe sur la liste des pays à décoloniser de l’ONU.

En effet, parmi les questions d’intérêt et les objectifs poursuivis par le NAM, figure le droit à l’autodétermination et à la décolonisation et, en tant que petit pays insulaire de la Caraibe, nous avons besoin d’alliés internationaux et de notre bassin géographique.

La participation de notre organisation à un événement international de cette importance, nous permet également de comprendre par la pratique le fonctionnement des institutions internationales et d’observer les nouvelles stratégies géopolitiques qui se mettent en place, notamment l’intensification de la coopération sud-sud comme moyen d’échapper à la domination des anciens blocs. Notre pays ne se situe pas hors du monde, aussi ce nouvel ordre aura des répercussions sur nous et sur nos choix politiques et de stratégies de développement.

Cette opération internationale, qui en appellera d’autres, vient compléter le travail prioritaire que nous réalisons quotidiennement en Guadeloupe afin de nous prendre en main et d’œuvrer pour présider aux destinées de notre pays.

1 réflexion sur “Guadeloupe. ANG Mo Maké : 19ème sommet des pays non alignés”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com