Partagez sur

Partagez sur

Actualité en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe !

En Martinique, Serge Letchimy fait bouger les lignes, en Guadeloupe plus rien n’avance.

Comparaison n’est pas raison mais force est de constater qu'entre les 2 colonies françaises de la Caraïbe menm biten pa menm bagay menm !

En Martinique, Serge Letchimy fait bouger les lignes, en Guadeloupe plus rien n'avance

4/5

Pointe-à-Pitre. Lundi 10 juillet 2023. CCN. En vrai Caribéens que nous sommes, nous ne pouvons que nous réjouir de voir la Martinique devenir la première colonie caribéenne francophone à rejoindre la CARICOM. Nous ne pouvons qu’être d’accord quand le président de la CTM Serge Letchimy déclare dans un quotidien français qu’il ne faut plus « être dépendants des flux exclusifs orientés vers et depuis l’Hexagone » ni « demander sa permission à l’État de manière infantilisante ».

Comparaison n’est pas raison mais force est de constater qu’entre les 2 colonies françaises de la Caraïbe menm biten pa menm bagay menm !

En Martinique

Le ton est donné. Le président de la CTM est au combat et il refuse que Paris décide à la place des Martiniquais.

Ainsi, au niveau de l’Université, CCN a appris que Serge Letchimy a personnellement mis en place une convention de plusieurs millions d’euros afin que le Pôle Martinique de l’UA progresse à grande vitesse.

Qu’en est-il de la Guadeloupe ?

Que font les présidents des deux collectivités majeures de la Guadeloupe ?

L’un s’active pour la création d’une Assemblée unique qu’il aspire à présider et l’autre Président semble avoir pris énormément (trop ?) de recul sur toutes ces questions.

En bref, la mairie de Baie-Mahault est coincée-bloquée dans une grève sans fin, le MACTe offre le spectacle désolant d’une nouvelle grève des agents. Dans le secteur de la santé, après plus de 18 mois sans salaires ; le problème de la rémunération des suspendus réintégrés demeure toujours posé et ne semble pas en voie d’être résolue. Il n’y a plus de médecins à la Désirade depuis des mois et pourtant l’État recule sur le financement du campus santé.

L’Etat Français fait aussi marche arrière sur les financements promis dans le cadre du Contrat de Convergence et de Transformation et la Région Guadeloupe semble être en mode pause ».

Mais que se passe-t-il en Guadeloupe ? Où est le pilote en charge de la direction à donner au pays ?

D’ailleurs au niveau de la formation et de la jeunesse, on a hâte de voir ce que nos collectivités (La Région et le Département) vont proposer pour la Guadeloupe. Quelle est la place accordée à la jeunesse ? Quand la Martinique donne 5 millions pour ses étudiants, pour la Guadeloupe on attend de voir ce que donnera le dossier formation et enseignement à la Région Guadeloupe et au Département

On aura beau demander au Guadeloupéen de se prononcer sur une assemblée unique, la confiance ne semble pas prête de revenir au programme vis-à-vis de nos élus.

Ainsi comme Pierre-Yves Chicot, l’un de ces universitaires qui apporte sa contribution au débat public, on se demande : une collectivité unique mais pour faire quoi ?

Où est le projet guadeloupéen ?

Anna Michée-Gamblin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com