Partagez sur

Partagez sur

Actualité en Guadeloupe, Martinique, Guyane et dans la Caraïbe !

CARICOM. Journée internationale de l’éducation 2024 ” Apprendre pour une paix durable”

M. Davion Leslie, gestionnaire de programme, développement des ressources humaines, Secrétariat de la CARICOM.

CARICOM : Journée internationale de l'éducation 2024 « Apprendre pour une paix durable »

4/5

Turkeyen, Greater Georgetown, Guyana. Mardi 23 janvier 2024. Secrétariat de la CARICOM/CCN. La Journée internationale de l’éducation (24 janvier) met l’accent sur l’éducation en tant que droit humain, bien public et responsabilité publique. Dans ce blog, Davion Leslie, responsable de programme, développement des ressources humaines, Secrétariat de la CARICOM , illustre la nécessité cruciale d’utiliser l’éducation comme outil de promotion de la paix dans notre région.

Le monde est au milieu de multiples transitions complexes alors que les facteurs démographiques, économiques et sociaux convergent pour créer des incertitudes quant à l’avenir. Le changement climatique, le chômage croissant des jeunes, les conflits et la discrimination stimulent les migrations et créent des tensions au sein et entre les sociétés. Dans le même temps, l’aggravation des inégalités de revenus, entre autres problèmes, met le contrat social sous pression et crée des écarts dans la solidarité intergénérationnelle nécessaire au maintien d’une société pacifique et ordonnée. Même si la région de la CARICOM a toujours été une zone de paix, cela ne doit pas être tenu pour acquis et tous les efforts visant à préserver cette valeur doivent être célébrés.

C’est dans ce contexte que le Secrétariat de la CARICOM reconnaît l’importance du thème de la Journée internationale de l’éducation 2024 – « Apprendre pour une paix durable ». En effet, s’il est vrai que la paix commence à la maison, elle se renforce certainement à l’école.

Notre système éducatif est un partenaire important dans le développement et la préservation d’une société pacifique. Au niveau macro, les écoles soutiennent l’effort de paix lorsqu’elles préparent les élèves à devenir des membres bien adaptés de la société, des membres productifs et créatifs de la population active et des citoyens réfléchis et consciencieux. Cependant, au-delà de cela, le rôle que jouent les écoles en dotant les élèves des compétences nécessaires pour négocier des compromis, gérer leurs émotions, communiquer efficacement et évaluer de manière critique des situations changeantes et porter des jugements éclairés est à la base de toute initiative de consolidation de la paix et est au cœur de toute initiative de consolidation de la paix. le programme « apprendre pour la paix ».

Ainsi, aujourd’hui, même si nous implorons tous les membres de la société de lutter et d’aspirer à la paix, nous reconnaissons le rôle important que jouent les enseignants et les administrateurs scolaires pour garantir que cela soit effectivement une réalité au sein de la Communauté. Nous félicitons l’UNICEF d’avoir choisi de profiter de cette journée pour mettre en lumière cette question extrêmement pertinente et pour attirer l’attention sur le rôle que joue l’apprentissage dans la réduction des conflits personnels et dans la contribution au programme de paix plus large

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com