CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Venezuela: La grâce présidentielle cherche la réconciliation

Caracas. Vendredi 4 septembre 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La directrice de l’association civile pour les droits de l’Homme Sures,  María Lucrecia Hernández, a relevé l’impact de la grâce présidentielle à des dirigeants et à des activistes opposants pour avancer vers la réconciliation nationale au Venezuela.

Dans des déclarations à Union Radio, l’avocate et activiste vénézuélienne s’est prononcée pour des solutions pacifiques aux conflits existant dans le pays sans intervention étrangère et moyennant des mécanismes prévus dans la Constitution.

Elle a signalé à ce propos la décision du président Nicolás Maduro comme un nouvel exemple  de la volonté de l’exécutif bolivarien d’encourager le dialogue national, reflétée dans diverses tables de négociation installées dans le pays

La directrice de SURES, Association civile consacrée à l’étude, la promotion, l’éducation et la défense des droits humains, depuis des visions critiques, émancipatrices et créatrices, a réitéré aussi la nécessité d’accélérer les investigations et d’éviter les retards des procès dans le système judiciaire vénézuélien.

Dans un scénario politique marqué par l’approche des élections législatives, prévues le 6 décembre, la grâce accordée par l’exécutif cherche la promotion de la cohabitation pacifique à travers l’ouverture de la voie démocratique, ont indiqué des sources officielles.

Édité par Reynaldo Henquen

0