CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Les actions de ce projet environnemental innovant sont dédiées à la préservation de trois écosystèmes littoraux fragiles

Un projet d’innovation portuaire en Guadeloupe

Pointe-à-Pitre. Lundi 21 Novembre 2022. CCN. Adaptation au changement climatique : Un projet d’innovation portuaire en Guadeloupe. Le Grand Port Maritime de la Guadeloupe, en partenariat avec la Commission européenne et deux co- bénéficiaires, met en œuvre le projet Life Adapt’Island. Financé via le programme européen de financement LIFE à hauteur de 45%, il permet le déploiement de Solutions Fondées sur la Nature (SFN) pour l’adaptation au changement climatique.

Les actions de ce projet environnemental innovant sont dédiées à la préservation de trois écosystèmes littoraux fragiles :

  • Les récifs coralliens
  • Les mangroves et forêts marécageuses (zones humides)
  • Les herbiers marins
  • Ces écosystèmes constituent de véritables poumons de biodiversité et protègent nos côtes des phénomènes naturels. Ils jouent un rôle primordial pour notre société insulaire (protection contre l’érosion et atténuation de la force des cyclones, purification de l’eau, habitats stratégiques pour poissons et crustacés, puits de carbone, …).

Focus – Quelques chiffres clés

Les Antilles françaises représentent à elles seules 80% de la biodiversité en France :

Près de 4000 espèces endémiques aux territoires ultramarins français recensées par l’UICN, c’est plus que sur toute l’Europe continentale

10% des récifs coralliens et lagons de la planète

Dans le cadre du projet, la société civile locale, les croisiéristes, les étudiants et les scolaires seront sensibilités à la projection de ces trois écosystèmes. Des scientifiques sont chargés d’identifier les bonnes pratiques et de rédiger des protocoles de restauration des espèces ciblées afin de les diffuser dans les autres territoires caribéens. Le comité scientifique, mis en place à cette occasion, inclut notamment deux experts membres du GIEC spécialisés sur les zones insulaires.

Un engagement reconnu par EcoPorts

    Le Grand Port Maritime de la Guadeloupe (GPMG), est engagé depuis plusieurs années sur ces thématiques. Dès 2016, le GPMG a lancé un programme environnemental complet et est ainsi devenu le premier port ultramarin labellisé EcoPorts. Ce programme pionnier dans la région, vise à restaurer les écosystèmes côtiers et espaces naturels en associant les acteurs économiques locaux et le monde de la recherche.

    Le projet Life Adapt’Island permet d’intensifier les efforts engagés et de faire de la Guadeloupe un terrain d’excellence en matière d’innovations et de bonnes pratiques pour les autres autorités portuaires de la région.

    A propos du programme européen de financement LIFE

    Le programme LIFE est l’instrument financier de la Commission européenne de soutien aux projets dans les domaines de l’environnement et du climat. Lancé en 1992, il a permis de financer 5500 projets sur 4 thématiques : nature et biodiversité, économie circulaire, atténuation et adaptation au changement climatique, et transition énergétique. Son enveloppe totale pour la période 2021 – 2027 s’élève à 5,4 milliards d’euros

    À propos du Grand Port Maritime de la Guadeloupe (coordination et mise en œuvre)

    Le GPMG (ou Guadeloupe Port Caraïbes) est un établissement public à caractère industriel et commercial, réparti sur 5 sites et dont le siège est situé à Pointe-à-Pitre. Port généraliste (commerce, transport de passagers, logistique), il se classe au 11ème rang des ports commerciaux français (plus de 4 millions de tonnes de fret, plus de 200.000 conteneurs par an). Plus d’un million de passagers par an y transitent.

    À propos de l’URAPEG-FNE (co-bénéficiaire)

    Fédération d’associations guadeloupéennes œuvrant dans le domaine de l’environnement, l’URAPEG- FNE 971 interviendra sur la partie sensibilisation et communication du projet.

    À propos du Pilot4Dev (co-bénéficiaire)

    Think tank indépendant, basé à Bruxelles, actif sur les enjeux climat / environnement et la mise en place des objectifs du développement durable dont l’égalité des genres. Son rôle est d’apporter un appui à la dissémination du projet à l’échelle européenne.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0