CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

pawol lib lettre au président Emmanuel Macron

Lettre ouverte au Président de la République, Monsieur Emmanuel MACRON

4/5

Depuis des mois la situation en Haïti devient intenable. Elle est un « crachat sur la figure » de la démocratie mondiale. Dans l’indifférence la plus totale, des rafts se font, des enlèvements sont quotidiens. La situation du pays devient chaotique.

Il est temps que l’Europe, et particulièrement la France qui a une dette historique vis- à-vis d’Haïti, interviennent massivement afin de substituer l’action des organisations non gouvernementales qui pillent le plus le pays au lieu de l’aider, en mettant en place un plan Marshall conduit par l’Agence Française de Développement afin d’une part, de contribuer au développement économique d’Haïti, et d’autre part, d’organiser avec la coopération de l’armée et de la police française un retour à l’ordre progressif en com- plément de l’Action de la Mission des Etats-Unis.

La France a une dette historique vis-à-vis d’Haïti; jusqu’à 1963, Haïti a remboursé la dette de l’Indépendance Nationale. Ce sont plusieurs milliards d’euros qui ont contri- bué à paupériser ce pays.

La France aujourd’hui ne peut pas regarder avec indifférence ce chaos qui s’installe à quelques milliers de kilomètres des côtes d’un pays où elle fait flotter son drapeau, c’est à dire, les Antilles Françaises.
Il est important, diplomatiquement, que la France, pays colonisateur d’Haïti, puisse procéder aux réparations afin que ce pays puisse retrouver un minimum de stabilité politique et économique.

Il en est de même pour les Etats-Unis, et il en est de même pour le Canada.

Mais la France a un rôle particulier, notamment en matière d’éducation, en matière de mise en place de l’état civil, en matière de mise en place d’un cadastre permettant à l’état d’Haïti d’avoir les embryons d’une organisation économique administrative per- mettant d’emprunter les voies du développement.

Je compte sur vous, Monsieur le Président de la République, afin que diplomatiquement, la France ne regarde pas comme Ponce Pilate, la situation se dégrader chaque jour en Haïti.
Vous devez agir car depuis vos porte-avions, que sont la Martinique et la Guadeloupe à quelques centaines de kilomètres d’Haïti, vous avez les moyens, avec le déploiement de l’armée française, de mettre en place une « supply chain » permettant d’acheminer de la logistique en Haïti pour résoudre cette crise qui n’a que trop duré.

L’assassinat du Président JOVENEL n’est pas advenu sans interventions extérieures, vous le savez très bien.
Aujourd’hui les puissances occidentales ne peuvent pas tourner la tête en regardant Haïti sombrer.

Je compte donc plus que jamais sur vous.

Fait à Abymes, le 10 novembre 2022

Éric JALTON,

Maire de la Ville des Abymes,

Président de la Communauté d’Agglomération, Cap Excelle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0