CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Martinique. Réseau de prostitution récemment démasqué

Fort-de-France. Mercredi 2 juin 2021. CCN. L’Union des femmes de Martinique exprime :

  • –  sa solidarité aux nombreuses victimes des proxénètes qui ont été révélées ces derniers jours.
  • –  Sa révolte et sa colère devant l’énormité et la gravité du réseau qui a été mis à jour, avec des personnes qui ont profité de la crédulité de toutes ces jeunes femmes, attirées encore une fois par l’illusion d’une réussite sociale liée au paraître

    Cette mise en prostitution par chantage est une violence qui s’exerce sur les femmes. C’est une atteinte à l’intégrité du corps pour les femmes qui la subissent. Elle est profondément déshumanisante. Encore un fois, il s’agit du contrôle, de la chosification et de la dévalorisation du corps des femmes, pour gagner de l’argent, avec les conséquences physiques et psycho traumatiques à court et long terme graves, et qui sont démultipliées pour les plus jeunes :

  • –  problèmes psychologiques : faible estime de soi, insomnie, anxiété, phobies, dépression, dissociation ; troubles de la sensibilité du corps, addictions, suicide, comportements à risques, le fait d’être valorisée ou de se valoriser seulement pour le sexe
  • –  problèmes gynécologiques : IST, cancers…
  • –  problèmes de santé divers : infections, hépatites, arthrite ; fibromyalgie ;

    anorexie et/ou boulimie…

  • –  problèmes traumatiques : blessures dans la région vaginale ou anale,

    incontinence urinaire ou intestinale, coups et blessures sur tout le corps

  • –  problèmes sociaux : la dévalorisation dont elles sont l’objet alors qu’elles sont victimes, les craintes qu’elles ressentent, et la désocialisation (scolarité

    perturbée, isolement …)

    Nous espérons qu’elles recevront toute l’aide dont elles ont besoin pour se reconstruire loin de leurs bourreaux et en appelons à la solidarité des institutions, des aidant.es de leurs proches, comme l’UFM se met à la disposition de celles qui le souhaitent, avec son Pôle accueil et accpompagnement.

    Nous dénonçons toutes les formes de violences qui s’exercent contre les femmes, nous dénonçons toute forme de domination, en tous lieux !
    Plus de prévention, plus d’éducation à l’égalité et au respect, plus de modèles positifs basés sur la valeur humaine et prônant la solidarité !

0