CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Martinique. Muséologie. L’archéologue guadeloupéenne Katarina Jacobson hautement récompensée

Fort-de-France. Dimanche 01 Décembre 2019. CCN. C’est en mai dernier, que sur CCN faisions part à nos lecteurs de notre rencontre avec Katarina Jacobson, la première archéologue d’origine guadeloupéenne, spécialisée dans l’archéologie précolombienne. Avec le musée, elle vise à mettre en valeur les premiers habitants des îles.

Elle a étudié l’archéologie précolombienne et obtenu une maîtrise à l’Université Panthéon-Sorbonne en association avec la Faculté d’archéologie de l’Université de Leiden en 2002. 

Pendant 5 ans, elle a travaillé au Musée archéologique Edgar Clerc en Guadeloupe, en charge des activités culturelles, avec pour principales missions l’organisation et la gestion des visites, la création de livrets pédagogiques et pédagogiques, la formation des agents, puis la gestion des collections et l’inventaire décennal obligatoire. 

En 2013, elle a rejoint le projet de recherche européen Nexus1492 de l’Université de Leiden (Pays-Bas) en tant que doctorante en archéologie précolombienne, avec une spécialisation en technologie céramique.

En 2018, Katarina revient en Guadeloupe en tant que responsable des collections du Musée archéologique d’Edgar Clerc avec pour nouveaux objectifs la mise en œuvre du plan de conservation et de préservation des collections. Elle a également été co-commissaire de l’exposition internationale Caribbean Ties rebaptisée Liens caribéens / Lyannaj péyi LaKarayib. Outre ses activités muséales pour lesquelles elle vient d’être récompensée, Katarina présente dans le #ZCLNEWS (Canal 10) La chronique amérindienne, #Sur les traces d’Anacaona ». Elle participe aussi à la réalisation d’un documentaire destiné à valoriser le patrimoine kalinago de la Guadeloupe et devrait sortir début 2020.

La Collectivité Territoriale de la Martinique a accueilli du 12 au 16 Novembre 2019, le 30ème congrès annuel de l’Association des Musées de la Caraïbe, pour la première fois bilingue français et anglais.

Des professionnels de musées et du patrimoine de la Caraïbe, de l’Amérique du Nord et de l’Amérique centrale se sont réunis autour du thème « le musée : marqueur identitaire, acteur du développement culturel et socio-économique de la Caraïbe ainsi que ses diasporas. »

Durant 3 jours, les professionnels ont débattu autours de sessions plénières, présentations, tables rondes, speed networking. Ce fut aussi un moment d’échanges, de discussion et de réseautage.

L’Association des Musées de la Caraïbe a pour mission de favoriser les échanges entre les musées, organismes et organisations culturelles œuvrant pour la dynamisation des musées dans la Caraïbe. Elle se veut aussi un espace de discussion examinant le rôle des musées et leur importance sociale, économique et culturelle dans nos sociétés. La mission de l’Association est de créer un réseau qui aide les musées et les organisations culturelles de la Caraïbe à partager et à bénéficier de leurs compétences et expériences communes.

 En effet, les musées jouent un rôle fondamental dans l’éducation, la recherche, la conservation, préservation et diffusion du patrimoine naturel et culturel.

Il faut relever la nouveauté de ce congrès, qui pour la première fois était bilingue français et anglais, ce qui a permis une collaboration plus diversifiée entre acteurs de la région. La qualité des présentations était éclectique, du fait de la participation de professionnels aux bagages divers, familiers de ce type d’exercice ou non.

Le public, de plus d’une trentaine de participants, comptait en son sein des professionnels ayant recu une bourse de voyages financé par le musée national Smithsonian de l’histoire et de la culture afro-américaine.

La soirée inaugurale, au musée d’archéologie en partenariat avec le Festival International d’Art Performance 2019 été gratifié d ’une performance artistique de Laura Kramer «Eating bones & licking bread ».

Alfred Marie-Jeanne, président du conseil exécutif de la Collectivité de la Martinique a tenu à être présent pour accueillir les lauréats.

Les congressistes ont assisté à l’inauguration de l’exposition « objets et figures de l’esclavage et de la discrimination » au Musée d’histoire et d’ethnographie.

Un panorama culturel de la Martinique a été présenté aux participants, qui découvraient pour la plupart cette île francophone pour la première fois.

Le congrès s’est achevé par l’assemblée générale annuelle de l’association. 6 postes ont été renouvelés : la Présidente et vice-présidente sortantes. Ces dernières ont été reconduites dans leurs fonctions et 4 nouveaux membres ont intégrés le bureau de l’Association dont Laurent Ursulet de la Collectivité Territoriale de la Martinique, Susan Garcia de la Martinique et Katarina Jacobson du Musée départemental d’archéologie de la Guadeloupe.

La soirée de clôture sous le patronage d’Alfred Marie-Jeanne s’est déroulée au Musée du Père Pinchon. La soirée s’est poursuivie par la remise de prix initiée pour la première fois de l’histoire de l’Association, les MAC Awards, Ce programme cherchera, chaque année, à mettre en avant et à célébrer les réalisations d’individus et d’institutions dans la promotion du secteur des musées et du patrimoine de la Caraïbe dans la région.

Trois catégories de prix ont été décernées :

 -1/ Service distingué aux Musées de la Caraïbe : Reconnaissance de l’impact sur le secteur des musées de la Caraïbe reflétant excellence et contributions professionnelles. Le lauréat est Elsji Bosch de Saint Martin

-2/ Réalisation Exceptionnelle dans les Musées de la Caraïbe : Reconnaissance de projets innovants (éducation, exposition, marketing, médias, publication, autres) dans les secteurs des musées de la Caraïbe et de la diaspora. Le lauréat est L’institut de la Jamaïque

-3/ Professionnelle Émergente des Musées de la Caraïbe : Reconnaissance et encouragement de l’engagement de jeune professionnel(le) dans le secteur des musées de la Caraïbe.

La lauréate est Katarina Jacobson du musée Edgar Clerc, Guadeloupe.

Le 31ème congrès de l’Association internationale des musées de la Caraïbe se tiendra l’an prochain à Miami !!

Katarina Jacobson archéologue, responsable du service des collections, Musée Départemental Edgar Clerc a déclaré à CCN :

« Je suis ravie de recevoir ce prix « Professionnel(le) Emergent(e) des Musées de la Caraïbe » qui salue mon travail, ma passion et mon engagement pour l’archéologie et l’institution muséale. Quand j’ai commencé à étudier l’archéologie, j’avais cette volonté de connaître et faire connaître les Amérindiens qui ont occupé la terre sur laquelle nous vivons aujourd’hui. Ce souhait qui date de bientôt 20 ans, a pris forme au sein du Musée départemental Edgar Clerc, notamment au travers de l’exposition Liens caribéens/Lyannaj péyi LaKarayib du projet Nexus 1492. Actuellement, je travaille à la mise à jour des collections, pour les pérenniser, les partager avec le public, et également pour favoriser le lancement de programmes de recherche pour les années à venir. »

 

 

0