CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Martinique. Indignation du Gran sanblé pou Matinik suite au évènement du 15 octobre au CHUM

Fort-de-France. Mardi 19 octobre 2021. CCN. Les élu.e.s du GRAN SANBLÉ POU MATINIK de la CTM ont pris connaissance, avec consternation et indignation, des faits qui se sont déroulés le vendredi 15 Octobre 2021, dans l’enceinte du CHUM de MARTINIQUE, en particulier devant le service des urgences.

ILS DENONCENT avec force la stratégie qui a consisté à placer des gardes mobiles dans le périmètre hospitalier et à utiliser la force publique, avec notamment jets de lacrymogène sans le moindre discernement.

ILS RAPPELLENT que l’hôpital est un établissement public qui doit garantir l’accès aux soins pour tous, notamment des personnes les plus vulnérables, dans des conditions de sécurité sanitaire optimale, de sérénité et de paix.

ILS REFUSENT la stigmatisation du personnel hospitalier qui, depuis le début de la crise sanitaire, est au plus près des malades du Covid tout en assumant ses missions habituelles auprès de la population Martiniquaise.

PAR VOIE DE CONSEQUENCE,
ILS SOLLICITENT expressément que le Préfet de MARTINIQUE, le Directeur de l’ARS et le Directeur du CHUM, engagent sans délai une médiation avec l’inter- Syndicale.

Cette médiation s’impose de toute urgence afin de régler en priorité les problèmes qui se posent, notamment
« la dérogation relative à l’application du pass sanitaire ».

ILS RAPPELLENT à cette occasion l’avis du Conseil d’Etat du 13 Octobre 2021 qui, saisi du « projet de loi portant diverses dispositions de vigilance sanitaire », souligne qu’il appartient au Premier Ministre, le cas échéant sur une base territorialisée, de mettre immédiatement fin aux mesures qui ne seraient plus absolument nécessaires.

Cette dérogation, pour les élus du GSPM, s’impose d’autant que, depuis le 4 Octobre, le Ministère des Outre-Mer a mis en place de nouvelles modalités de déplacement entre la France et la Martinique, et a décidé de la fin du test PCR pour les voyageurs vaccinés en provenance de la France; or chacun sait aujourd’hui que même avec un parcours vaccinal complet l’on peut être positif au Covid.

L’usage de la force ne résoudra pas le conflit hospitalier actuel, alors même que l’Etat a une grande part de responsabilité dans la dégradation du système hospitalier Martiniquais.

MARTINIQUE, le 19 Octobre 2021 Les élu.e.s du GSPM :

Louis BOUTRIN

Francine CARIUS

Francis CAROLE

Manuella CLEM-BERTHOLO

Philippe EDMOND-MARIETTE

Christiane EMMANUEL

Eugène LARCHER

Nadia LIMIER

Daniel MARIE-SAINTE

Marius NARCISSOT

Stéphanie NORCA

Sandra VALENTIN

0