Breaking News

Morne-à-L'Eau : La recomposition est en marche

22 Nov 2017
377 fois

Mercredi 22 novembre 2017. CCN. Pawol Lib (Libre Propos) est une nouvelle rubrique de CCN. Notre rédaction propose donc à tous les progressistes qui le souhaitent un espace de communication, une tribune dont le but principal est de porter une contribution au débat d’idées qui fait cruellement défaut dans notre pays. Les points de vue exprimés dans « Pawol Iib » n’engageront pas nécessairement la ligne éditoriale de CCN mais il nous semble indispensable que les intellectuels, la société civile aient la possibilité de pouvoir très librement opiner dans nos colonnes. Cette fois, c’estBruno Delphin qui nous a soumis son « libre propos ». Le lundi 13 novembre 2017 fera date dans la commune de MORNE-A-L’EAU. Philipson FRANCFORT, élu Maire le 18 avril 2016 par le Conseil Municipal suite au décès de Jean-Claude LOMBION, exécutif mornalien de 2005 à 2016 a été mis en minorité par une partie de sa propre majorité alliée aux groupes HERMIN-BARDAIL.

En effet, le 13 novembre écoulé, le Conseil Municipal de MORNE-A-L’EAU était réuni en séance plénière pour procéder au remplacement de la 1ère Adjointe au Maire, Victoire JASMIN devenue depuis le 24 septembre 2017 Sénatrice de la Guadeloupe et touchée par le cumul de mandats selon la définition juridique du législateur qui ne prévoit pas de cumuler un mandat parlementaire avec un mandat d’exécutif local.

Le Maire dans sa convocation transmise aux Conseillers Municipaux avait prévu trois scénarios dont le 1er visait à faire glisser la liste des Adjoints selon l’ordre du tableau, c’est-à-dire le 2ème Adjoint devient automatiquement le 1er Adjoint et le 9ème Adjoint occupe mécaniquement la fonction de 8ème Adjoint, le 2ème scénario, le Conseil Municipal décide de ne pas remplacer l’Adjointe démissionnaire et dans ce cas se limite à fonctionner avec 8 Adjoints en se privant d’un 9ème Adjoint réglementaire et le 3ème scénario, celui qui avait la préférence du Maire avant le vote en séance plénière, le Conseil Municipal procède à l’élection d’un Conseiller Municipal en qualité d’Adjoint et dans la foulée il est nommé en qualité de 1er Adjoint au détriment des 8 Adjoints, non-démissionnaires.

Porte-parole d’un groupe d’élus de la majorité municipale mené par Guetty LABUTHIE, alors 2ème Adjoint au Maire, il revenait au 4ème Adjoint au Maire, Edouard FRANCIETTA de présenter devant l’Assemblée Délibérante le scénario n°1 pour adoption par le Conseil Municipal.

Mis en minorité par la force de la proposition FRANCIETTA, le Maire n’a même pas eu le courage politique de présenter à l’Assemblée sa proposition initiale, c’est-à-dire le scénario n°3.

Le Conseil Municipal souverain a voté à sa très grande majorité pour la proposition FRANCIETTA et les choses se sont accélérées à vitesse grand V ce lundi matin à MORNE-A-L’EAU, Guetty LABUTHIE est devenu ainsi le 1er Adjoint au Maire et la 9ème Adjointe, Michelle MAKAIA-ZENON devenait la 8ème Adjointe selon l’ordre logique du tableau des Adjoints déjà en place.

La seule question à l’ordre du jour qui restait à trancher par le Conseil Municipal était enfin l’élection du 9ème Adjoint au Maire.

Sur ce point, trois candidats de la majorité municipale se présentaient aux suffrages des élus municipaux ainsi qu’une candidate de la minorité municipale de BARDAIL, soutenue par une partie du groupe majoritaire conduite par Guetty LABUTHIE et le groupe HERMIN.

Aurel MIRRE obtient 8 voix, Dolorès BELAIR 2 voix, Patrick CORNELIE 1 voix, 2 bulletins nuls ou blancs et Roselyne CARDOVILLE du groupe BARDAIL devenait avec 19 voix la nouvelle 9ème Adjointe au Maire de MORNE-A-L’EAU.

A deux reprises donc et au cours d’une seule matinée, le Maire, Philipson FRANCFORT a enregistré deux gros avertissements politiques au sein du Conseil Municipal et fait politique encore plus grave pour lui, il n’a plus la majorité au sein de son propre Bureau Municipal composé aujourd’hui de la manière suivante : FRANCFORT (3 membres), LABUTHIE (4 membres), HERMIN (2 membres) et BARDAIL (1 membre).

En clair, le Maire, Philipson FRANCFORT marche sur des œufs au sein de l’Assemblée Délibérante Mornalienne et que dorénavant il est placé sur HAUTE SURVEILLANCE POLITIQUE des groupes LABUTHIE-HERMIN-BARDAIL.

A lui maintenant de tirer toutes les leçons de ces deux gros avertissements politiques à l’intérieur de son Conseil Municipal.

BRUNO DELPHIN

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com
Connectez-vous pour commenter

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires