Breaking News

Très franchement Victorin, Notre Dame : On s’en fout !

18 Avr 2019
3198 fois

« Je souscris à l’idée d’une grande souscription nationale pour la reconstruction à laquelle je participerai personnellement ».

Ce sont là les propos de Victorin Lurel extraits d’un communiqué de Presse que l’ex-président de la Région Guadeloupe, a publié quelques heures à peine après que le monde apprenait que NDDP était la proie des flammes.

Lurel a-t-il un seul instant réalisé l’indécence de sa réaction et de sa proposition ? J’en doute.

Quand j’ai lu et relu ce communiqué, qui m’a totalement sidéré, je n’ai pas pu m’empêcher de faire un petit retour sur l’histoire récente de notre pays :

En Décembre 2011, se tient à Basse Terre le 12ème congrès des élus… Victorin Lurel est alors Président de Région. Depuis fin 1999 Guadeloupéens et Martiniquais sont informés que l’état colonial français a autorisé et facilité à des empoisonneurs la commercialisation du chlordécone.

Réaction de Lurel au congrès : Très volontairement, je souligne que nous n’avons pas souhaité développer la question de l’empoisonnement de certains de nos sols à la chlordécone qui constitue aujourd’hui, nous le savons bien et nous ne l’oublions surtout pas, une vraie épée de Damoclès au-dessus de notre agriculture. Mais, reconnaissons ensemble que ce dossier pourrait d’une part nous occuper à lui seul une partie de la journée et que, d’autre part, il fait aujourd’hui l’objet d’un plan spécifique qui est en cours de mise en œuvre. Et j’avoue que je m’interroge sur son effectivité et sur son efficacité »

En une phrase la question est mise hors sujet et renvoyé aux calendes grecques. Au cours de ses 2 mandatures à la Région, Lurel ne s’est guère préoccupé de cette question.

Tout aussi grave : quelle a été la réaction de ce même Victorin Lurel en 2013, quand la Guadeloupe toute entière se mobilisait contre l’épandage aérien et la toxicité des produits déversés sur les cultures agricoles ? 

Petit rappel : « Tant qu’on n’a pas mis au point des traitements appropriés, plus respectueux encore de l'environnement et tant qu’on n’a pas la preuve de la toxicité de ces traitements, nous ferons comme ça » 

Oui vous avez bien lu Lurel qui était alors Ministre des Dernières Colonies Françaises n’a pas levé le moindre petit doigt pour faire cesser l’épandage aérien et l’empoisonnement dont nous étions les victimes

Et puis il y a eu « Notre Drame du CHU de Pointe-à-Pitre/Abymes »

En novembre 2017, Lurel a-t-il pris l’initiative souhaitable et historique de lancer à ce moment une souscription nationale guadeloupéenne pour aider à la reconstruction de notre CHU qui avait comme NDDP cramé ? Qu’on ne vienne pas nous chanter que la reconstruction du CHU est du domaine régalien de l’État français et que Lurel n’avait rien à y faire… car pour la reconstruction de NDDP Macron a déjà donné le la, et l’état s’est déjà engagé, même si Lurel et tous les milliardaires français ont, eux déjà mis la main au pot.
On le constate donc, mais sans surprise aucune, que Victorin Lurel est un franco français, plus apte à se mobiliser sur des problématiques étrangères à sa terre natale…

Mais on peut aussi penser, en extrapolant que Lurel, outre le fait qu’il soit un fervent catho, ait voulu profiter de ce qui s’est passé pour NDDP pour tenter finement s’attirer les grâces des cathos. Car cet incendie, il faut aussi le souligner « tombe » en période de carême, donc de dévotion. Le geste généreux du sénateur Lurel pourrait avoir des répercussions positives sur l’électorat catho de notre pays etc…En politique tout est bon à prendre et on sait que Lurel qui se prépare déjà pour les prochaines échéances électorales, est en capacité- et c’est le cas de le dire - de faire feu de tout bois !

Dans 5 ans NDDP, sera reconstruite à l’identique, Annick Girardin, la ministre des dernières colonies (qui était comme d’autres membres du gouvernement français de passage ici) a confirmé que le nouveau CHU sera opérationnel en 2023. !!!

S’agissant des problèmes actuels des personnels en souffrance au CHU, de l’eau, etc..., elle a tout zappé et refusé d’y apporter la moindre réponse.

Qui s’en étonne ? Pour en finir avec NDDP, et les larmes versées, faut-il encore une fois rappeler que l’église catholique a été un acteur important dans la colonisation et la mise en esclavage des africains déportés ?

Faut-il encore souligner (en gras) que c’est dans cette NDDP qu’en 1804 Napoléon 1er est sacré empereur, ce même Napoléon qui avait, 2 ans auparavant au nom du peuple français et de l’église rétabli l’esclavage en Guadeloupe ? Nou dakô ?

 

 PHOTO-2019-04-15-20-29-47.jpg

`

Évaluer cet élément
(5 Votes)
Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires