Breaking News

Carifesta 2019. La Guadeloupe a-t-elle fait un nouveau pas dans sa Caraibe Attitude ?

27 Aoû 2019
1841 fois

Port of Spain. Tuesday August 27 th 2019. Sous la mandature d’Ary Chalus c’est la 2ème participation officielle d’une délégation guadeloupéenne à Carifesta la grande fête culturelle des nations la Caraïbe. En 2017, déjà les Guadeloupéens s’étaient rendus à la Barbade, pour la 13é édition de Carifesta et le rendez -vous pris pour Trinidad a été effectivement honoré. C’est une grosse quarantaine de guadeloupéens, parmi eux une dizaine d’entreprises, dans les secteurs de la gastronomie et de la créativité artisanale. Il s’agissait au premier chef de profiter de cette importante manifestation Pan caraïbe, pour donner davantage de visibilité à notre pays dans le grand concert caraïbe. Mission accomplie ?

Déjà sur la plan politique, l’année 2019 pourra être considérée comme étant celle de la concrétisation d’une démarche affirmée par Ary Chalus à son arrivée à la présidence de la Région de « s’ouvrir vraiment sur la Caraibe ». Il faut se souvenir qu’en avril 2014 (mandature Lurel) la Guadeloupe (tout comme la Martinique) avait adhéré à l’Association des États de la Caraïbe (AEC) et puis plus rien…. Lurel n’avait pas souhaité assurer le « service après-vente «  de cette adhésion. Quelques mois plus tard en janvier 2015, alors que la Martinique (mandature Letchimy) adhérait à l’OECO, Victorin Lurel lui faisait machine arrière à toute et déclarait : "On nous demande un million d’euros pour intégrer ces trois organisations. J’ai entendu dire que nos amis de la Martinique ont payé 176 000 euros pour (intégrer) l’OECS (…) Si c’est pour faire simplement de la coopération ou de la coopération renforcée et payer un million d’euros, l'adhésion est chère payée".

OECOC’est donc en mars dernier, que la Guadeloupe, franchit le pas et devient ainsi membre de l’OECO. Quelques mois plus tard, Marie-Luce Penchard et Ary Chalus se rendent à Antigua pour participer à un sommet de l’OECO. Et, last but not least, au mois d’octobre prochain la Guadeloupe accueillera, (avec le soutien de l’état français « Sargassum », une grande messe anti-sargasses qui devrait réunir de nombreuses personnalités de la Caraibe.

C’est donc ce contexte qui préside à l’arrivée de la délégation guadeloupéenne à Port of Spain. Ary Chalus n’étant pas présent c’est donc Georges Brédent qui a dirigé cette mission en assumant pour la circonstance 2 casquettes « ministérielles » : la Culture, les affaires étrangères et le Tourisme. Il a ainsi eu à rencontrer la secrétaire de l’AEC June Soomer pour ent’rautres préparer le sargassume et la participation de l’AEC à cette réunion d’octobre en Guadeloupe. Et comme pour à la Barbade en 2017, Georges Brédent s’est fait aussi à Trinidad le « commis voyageur » du Mémorial Acte, dont il est le président.  Il est de plus en plus question, de la mise en place Caribbean mémorial tour. Un tel projet s’il aboutit permettra sans aucun doute au macte d’être le navire amiral caribéen de cette attractivité, mais nous en sommes encore loin. Pourtant en marge du Festival - les ministres de la culture réunis le 18 aout à la NAPA, à   l’initiative de leur collègue trinidadien, Nyan Gadsby Dolly, ont une fois de plus affirmé comme cela avait déjà été le cas en 2017, que la culture est et doit être un élément essentiel du développement économique   pour les nations de la Caraibe.

Entreprises carifesta 2Nos représentants présents à Carifesta XIV ont vraiment fait le buzz. La prestation du groupe de carnaval « Vibration » a fait la une de NewsDay le quotidien de Trinidad. Mais nos créateurs Corinne Thimodent, (chaussures) AurélieEntreprises carifesta guadeloupe ccn Songeons, (bijoux et accessoires en cuir) Muriel Jacquet-Crétides (vêtements hommes et femmes) Tessa Whitaker (Parfumerie) ainsi que le chef Jimmy Bibrac, la chocolatière Naomi Martino tout comme Colette Chicot (spécialiste réputé des bokits au fruit à pain) ont eux aussi été très visités sur leurs stands et surtout très visibles y compris à la télévision nationale de TT.

Extraits de l’article de Newsday « La Guadeloupe offrait un savant mélange de nourriture, de mode et de musique, le tout sous le thème du papillon des Caraïbes, un thème basé sur la forme des îles de la Guadeloupe. Une douzaine d'hommes, vêtus de gilets et de chapeaux aux couleurs vives, jouaient de la trompette et de la conque à lambi et donnaient un rythme vif sur des percussions merveilleusement entraînantes. Vraiment, le groupe Guadeloupe Vibrations pourrait trouver une place dans le Carnival de Trinidad, pour nous aider à rester connectés à nos racines à l’époque ère de gros camions et des sounds systems ».

Pour clôturer musicalement Carifesta depuis des mois le concert de Kassav était annoncé et donc prévu. Ainsi donc Georges Décimus, Jacob Desvarieux et les autres musicos du groupe sont arrivés l’avant-veille à Port of Spain. Selon nos informations, Kassav avait souhaité y être dès le début du festival, mais le gouvernement français se serait opposé à ce que Kassav représente la Guadeloupe et la Martinique. Officiellement les papys du zouk, ont été missionnés à Carifesta pour représenter la France. Cette démarche diplomatique française très curieuse prouve bien - si besoin était - que le pays de Macron, demeure encore très véyatif sur ce qu’on appelle encore timidement "la diplomatie régionale". Une façon de dire que la Guadeloupe, la Martinique servent comme dit Jacob Desvarieux « de fers de lance la France, du point de vue économique et culturel dans la Caraïbe ». Cette position française pose un autre problème, car on sait que le prochain Carifesta se fera en 2021, à Antigua, et qu’on demande à quand Carifesta en Guadeloupe ? La réponse et connue, la Guadeloupe, n’étant pas membre de la CARICOM, l’organisme régional qui rassemble les pays indépendants de la Caraïbe, et qui finance lourdement Carifesta donc : Carifesta in Gwada : No way !

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Danik I. Zandwonis

Directeur de rédaction de CCN et fondateur du site.

@ : danik@mediacreole.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires