Breaking News

Venezuela : L’Iran prêt à envoyer d'autres pétroliers au Venezuela

03 Jui 2020
411 fois

Caracas. Mercredi 3 juin 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. L’Iran a réaffirmé son droit à défendre ses intérêts en haute mer et que si le Venezuela demande plus d'essence, il le lui enverra en toute sécurité.

Le ministre des Affaires Etrangères de l’Iran, par l'intermédiaire de son porte-parole Seyed Abás Musavi, a souligné lundi que le Gouvernement des Etats-Unis n'a aucun droit et aucune autorité pour interrompre le commerce « international légitime » entre 2 pays indépendants comme l’Iran et le Venezuela.

« Les Etasuniens ne peuvent le tolérer parce qu'ils sont habitués à harceler et à passer au-dessus des lois. Si le Venezuela fait une nouvelle demande de fourniture d'essence, nous en enverrons plus. »

Après avoir condamné les tentatives de Washington de saper ce commerce et d'empêcher le passage des 5 bateaux iraniens envoyés au Venezuela, chargés d'essence et de produits de raffinage, le porte-parole a affirmé clairement que Téhéran n'hésitera pas à défendre ses intérêts nationaux.

« Le droit naturel de l’Iran à défendre ses intérêts, même dans des endroits très lointains, » a-t-il ajouté.

5 pétroliers iraniens sont partis pour le Venezuela avec 1 500 000 barils d'essence : le ‘Fortune’ qui s'est amarré lundi dernier dans le port de la raffinerie d'El Palito, le ‘Forest’, qui est arrivé mardi au port de Punta Cardón, le ‘Petunia’ qui s'est amarré mercredi à puerto Cabello, dans l'état de Carabobo et le ‘Faxon’ qui est arrivé au Complexe de Raffinage de Guaraguao, dans l'état d' Anzoátegui.

Le 5° et dernier pétrolier, le ‘Clavel’, est entré ce lundi dans les eaux territoriales vénézuéliennes.

Tous les bateaux ont été escortés par la Force Armée Nationale Bolivarienne et l'Armée de l'Air après que les Etats-Unis aient menacé d’utiliser la force pour les empêcher d'arriver à destination.

Même si le Gouvernement de Donald Trump, grâce à des intimidations et des menaces, a empêche de nombreux pays de se rapprocher du Venezuela, Téhéran, sans hésitation et avec détermination, a apporté son soutien inconditionnel à Caracas pour minimiser les effets du blocus économique de Washington, qui a provoqué une grave pénurie de combustible dans le pays.

C'est la première fois que l’Iran exporte du combustible en Amérique Latine dans le cadre de l'alliance entre Téhéran et Caracas destinée à approvisionner le Venezuela au milieu des mesures coercitives des Etats-Unis destinées à renverser le Gouvernement du président légitime, Nicolás Maduro.

Qolamreza Ansari, vice-chancelier de l’Iran pour les Affaires de Diplomatie Économique, a mis l'accent dimanche sur le fait que «  l’Iran et le Venezuela coopèrent depuis longtemps dans le secteur du pétrole et s'ils sont d'accord, la coopération continuera. »

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires