Breaking News

Argentine : Macri n'est pas le bienvenu en France

13 Aoû 2020
848 fois

Buenos Aires. Jeudi 13 Aout 2020. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. La communauté argentine résidant en France rejette la visite de l'ex-président argentin et appelle à se mobiliser, lundi.

Mauricio Macri est toujours en France. Il est allé manger dans un luxueux restaurant de París, samedi et on s’attend à ce que, dans les prochaines heures, il se rende à Nice où il devrait suivre une quarantaine stricte qu'il respecte peu. D'autre part, sa visite en France n'a pas suscité tellement de joie parmi les Argentins qui résident dans le pays : ils l'ont qualifié de «persona no grata» et ont convoqué une mobilisation contre lui pour ce lundi.

Macri a décidé de quitter le pays jeudi dernier et d'aller en Europe sous prétexte d'un soi-disant voyage dû au poste qu'il occupe depuis le début de l'année à la fondation FIFA. Pour subir la quarantaine, l'ex-président a choisi le luxueux hôtel «La Réserve» mais après les critiques qui lui ont été faites ce samedi, il a changé de logement.

« Son ostentation contraste avec la grave situation économique que subit le peuple argentin, suite aux conséquences sociales et économiques néfastes de l'endettement sans précédent que son Gouvernement, de 2015 à 2019, a laissé au pays, » a déclaré l'Assemblée des Citoyens Argentins en France dans un communiqué. Ils ont également invité à manifester contre la présence de Mauricio Macri dans le pays. 

Le rendez-vous est fixé suer l'esplanade des Droits de l'Homme du Trocadero, face à la tour Eiffel. Les Argentins résidant en France ont expliqué que l'ex-président « a ignoré les consignes de confinement et même les règles exceptionnelles de restriction des entrées en France. »

Il sont également averti que la voyage de Macri « coïncide avec la demande de perquisition de son téléphone dans le cadre de l'affaire concernant le harcèlement illégal du groupe Indalo » et ils ont exigé que les investigations que mènent la Justice sur Correo Argentino, les parcs éoliens, les péages et l'espionnage illégal soient menées rapidement. Dans le texte, ils disent : Plus d'impunité. Plus de corruption et de fuite des capitaux de l'Etat. Pour un pouvoir judiciaire indépendant. »

Le sénateur Estaban Bullrich, ex-ministre de l'Education, a minimisé l'importance du voyage de Macri pendant la pandémie et a cherché à le justifier : « C'est un ex-fonctionnaire et il peut voyager et il le fait parce qu'il avait des tâches dans la fondation FIFA. » Les Argentins en France n'ont pas été aussi naïfs et ont remarqué que son voyage en compagnie de sa famille « ignore les consignes nationales de confinement et même les règles exceptionnelles de restrictions des entrées en France. »

Après avoir passé 14 jours en France, Macri se rendra à Zurich, Suisse, en qualité de président de la fondation FIFA pour rencontrer son ami Gianni Infantino, qui est soumis à une enquête pour « soupçons de conduite criminelle » dans son rôle de plus haut dirigeant du football mondial. 

traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

Évaluer cet élément
(0 Votes)
CCN

Webzine cari-guadeloupéen créé en 2008. Notre premier objectif est d'établir par ce biais un véritable lien entre les caribéens, qu'ils soient francophones, créolophones, anglophones, hispanophones. L'information est donc pour CCN une matière première d'importance capitale.

Site internet : www.caraibcreolenews.com

Toute l'actu de la Guadeloupe et des Caraïbes.

Articles Populaires