CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

ILE VOLCAN

ÎLE VOLCAN

4/5

Je vous parle de mon île…

Latérite en furie adossée à son nid de verdure

Mon pays volcan, quand les coulées de lave dévalent les ravines inquiètes

Je suis fils d’un sexe en feu, docile aux orgies des déboulés

Les brasiers sont partout, le long des cannaies imberbes

Aux portes des bourgades, à l’orée même des cimetières

Partout où mes pas se risquent, je vois flotter les cendres des dernières révoltes

Entre deux billons, ce n’est pas l’igname qui prospère pour le repas de midi

C’est un tas de braises vives dressé à la croisée des chemins

Contestations imprescriptibles sur le tablier des ponts fragilisés

Combat cent fois remis à la tablée des luttes stériles

Sang coagulé dans la gorge des avens sourds

Mer défoncée crachant sa rage dans les fentes acérées des récifs

Voilà mon pays qui se consume et qui mange ses cendres au crépuscule de ses doutes

Ce pays est le mien et je le prends contre moi tel un fagot de coton finement cardé

Je me veux fakir immolé dominant la cime des brasiers crépitant

Donnez- moi la force des innocents pour lire la route des galaxies qui évitent les écueils

Ma terre est ce volcan réveillé et mes larmes sont un tourbillon de laves fumantes

La pluie dont je sais le pouvoir d’apaiser, hésite à dissiper les cendres encore tièdes

Mon pays est ce sexe en feu en pleine pyrolyse sociale

Il se consume lentement, contournant la rigueur des ronds-points…

 

Max Rippon. Castel 19 novembre 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0