CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Woulo pou balan a travayè Matinik

Pointe-à-Pitre. Lundi 18 octobre 2021. CCN. Depuis le 13 Octobre 2021, les Cadres, Médecins, Ingénieurs non-vaccinés ont reçu leur lettre de suspension. Le 21 Octobre 2021, ce seront au tour des ouvriers, des Administratifs, des Médico- techniques. Puis le 28 Octobre 2021, les Infirmiers, AS, ASH, etc…

Un véritable calendrier de passage à l’échafaud, un procédé criminel consistant à nous pousser par pression psychique à nous soumettre à leur piki fòsé

Parce qu’ils, les COTELLON, BLANCHET, DENUX, WILHELM savent comment nous sommes attachés à notre métier, comment nous avons trimé pour obtenir cet emploi, comment cet emploi constitue le potomitan de notre vie, comment notre vie et celle de nos familles sont rythmées par nos obligations professionnelles.

Ils connaissent tous les désagréments, que la perte d’un emploi procure. Ils sont machiavéliques et au nom de la loi, ils veulent notre soumission à leurs futurs dictats, aux réorganisations qu’ils projettent, aux nouvelles règles relatives à la durée de travail, à l’organisation du temps de travail, à notre statut et nos droits sociaux…

Un nouveau monde est en train de se dessiner autour de nos corps et notre esprit… Oui, il s’agit de nous mofwazé en soignant zonbi... Et c’est bien pour cela qu’ils mobilisent toutes les vacheries en matière d’intimidation, de propagande, de harcèlement et de torture.

Pourquoi persistent-ils à nous persécuter pour la vaccination et aujourd’hui par l’inoculation de la 3ème dose… à faire du chantage aux contractuels, à vouloir nous remplacer par des intérimaires, alors qu’ils savent que sans nous pani lòpital, leur procédé ne pourra prospérer.

Comment ne tirent-ils pas de leçon de la situation en Israël où avec plus de 90 % de vaccinés, ce pays, modèle en matière de vaccination, croule sous une épidémie de vaccinés atteints de forme grave de la Covid-19.

Comment pensent-ils réorganiser l’offre et l’accès aux soins quand des Travailleurs de l’EPSM, du Centre Hospitalier Maurice Selbonne, du Centre Hospitalier de Capesterre Belle Eau, du Centre Hospitalier Daniel Beauperthuy, du Centre Hospitalier de Basse-Terre, de la Clinique Choisy du Gosier, de l’Ehpad Domaine de Choisy, des Cliniques des Eaux Vives, les Eaux Marines, l’Espérance, du CHUG sont en lutte, déterminés à s’opposer à leur piki fòsé.

CAMARADES, COLLÈGUES, PROFESSIONNELS DU CHUG, Seulement yo mélé…. Nous résistons, nous nous organisons pour les contrer et défendre tous nos droits et singulièrement, le principal, le droit à la vie.

Awa, jamais nous ne capitulerons, jamais nous ne baisserons pas la tête y compris face à leurs lettres de mise en demeure et de suspension reçues, et même avec un pistolet sur la tempe, jamais nous ne céderons, ni à leurs injonctions, ni à leurs injections.

OUI, nous avons mieux avec nos rimèd razyé, nos Médecins résistants, nos Pharmaciens valeureux notre unité, notre solidarité et les grèves engagées dans les hôpitaux et cliniques, chez les pompiers, les cabinets libéraux, les ambulanciers et le soutien de la population de Guadeloupe. Oui, nous avons la convergence des luttes initiées le 7 Octobre dernier avec la Martinique et la Guyane.

CAMARADES, COLLÈGUES, PROFESSIONNELS DU CHUG, POUR NOTRE SANTÉ, POUR NOTRE LIBERTÉ, POUR NOS ÉQUILIBRES ET CEUX DE NOS ENFANTS, NOUS VAINCRONS.

Tous les jours depuis notre mobilisation dans le parking, des services rejoignent la lutte. Tous les jours, notre seule présence au piquet, réconforte et renforce les plus hésitants… Tous les jours la résistance se construit… NOU KÉ GANNYÉ !!

SÉ YO KI MÉLÉ…
SI TRAVAYÈ SISPANN… SÉ TRAVAY KÉ SISPANN !! KA NOU KA FÈ

CAMARADES, COLLÈGUES, PROFESSIONNELS DU CHUG, NOTRE INTÉGRITÉ MENTALE, PSYCHOLOGIQUE, PHYSIQUE EST NOTRE PRINCIPAL PATRIMOINE, JAMAIS NOUS NEL’HYPOTHÈQUERONS POUR QUE COTELLON ET SES AMIS SOIENT DÉCORÉS.

LA GREVE CONTINUE !!

SONJE SA NOU TINI POU FÈ

page2image65113136NE PAS PARTICIPER À LEUR OPÉRATION DE DIVISION…DIVISER C’EST S’AFFAIBLIR ;
page2image65113136

NE PAS RÉPONDRE SEUL À AUCUNE CONVOCATION, ÉCRITE OU VERBALE CONCERNANT LA VACCINATION OU TOUTE PROCÉDURE ADMINISTRATIVE OU JUDICIAIRE

page2image65113136

N’ACCEPTER AUCUN COURRIER EN MAINS PROPRES

page2image65113136

NOUS INFORMER DE TOUTE DÉCISION DONT VOUS ÊTES DESTINATAIRES

page2image65113136

RENFORCER LE CAMP DES RÉSISTANTS DANS LES SERVICES, ENTRE COLLÈGUES, SUR LE PIQUET DE GRÈVE, ET AVEC ENCORE PLUS DE DÉTERMINATION ET D’ENGAGEMENT, DÈS RÉCEPTION D’UNE LETTRE DE SUSPENSION

page2image65113136

NOTRE PRINCIPAL ATOUT, NOTRE PRINCIPALE FORCE ET NOTRE PRINCIPALE RIPOSTE RÉSIDENT DANS LA GRÈVE ET QUELLES QUE SOIENT LES PRESSIONS, INTIMIDATIONS QUEL’ENCADREMENT TENTE D’EXERCER CONTRE NOUS, ILS NE PEUVENT NOUS INTERDIRED’EXERCER CE DROIT CONSTITUTIONNEL

page2image65113136

EN GRÈVE, NOUS NE SOMMES NI EN ABSENCE IRRÉGULIÈRE NI EN ABANDON DE POSTE. NOTRE POSITION EST COUVERTE PAR LE PRÉAVIS DE GRÈVE DU 02 SEPTEMBRE 2021

page2image65113136

LE PIQUET DE GRÈVE EST NOTRE BIK DE LA LIBERTÉ ET DE LA RÉSISTANCE

page2image65113136

EN VUE DES PROCÉDURES JUDICIAIRES EN COURS NOUS VOUS INVITONS À NOUS COMMUNIQUER VOTRE LETTRE DE SUSPENSION SUR LE PIQUET DE GRÈVE

page2image65113136

NOU KA SANBLÉ TOUS LES JOURS DÈS 6H POU PALÉ À 11H

POU NOU KONTINYÉ PWAN FÒS POU NOU KONTINYÉ PWAN FÒS

ADAN LÈSPWI É MÉMWA A ZANSÈT AN NOU

0