CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Un fonds régional de résilience pour accompagner la relance

Basse-Terre. Capitale. Lundi 14 juin 2021. CCN. La Région Guadeloupe maintient ses efforts pour relancer l’économie de l’archipel en mettant en place un fonds régional de résilience, une mesure adoptée en commission permanente ce lundi 14 juin. L’accompagnement des professionnels au sein de leur organisation professionnelle, le soutien aux acteurs du tourisme de proximité, les travaux de restauration de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul font partie des autres points abordés à l’occasion de cette 9ème commission permanente du conseil régional de 2021.

Fonds régional de résilience pour accompagner la relance

La Région Guadeloupe met en place une aide sous la forme d’une avance remboursable ayant pour objet de soutenir les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie dans le cadre de la relance de leur activité quelle que soit leur forme juridique.

Ce dispositif prendra la forme d’une avance remboursable forfaitaire, sans garantie et à taux zéro, sans contrepartie bancaire exigée, sur la base du chiffre d’affaires HT du dernier exercice clos. Son montant sera compris entre 10 000 € et 50 000 € maximum par entreprise, cette avance sera remboursable sur une durée de 5 ans avec un différé de remboursement de vingt- quatre mois. Sont concernées les entreprises jusqu’à 20 salariés inclus et dont le chiffre d’affaires est compris entre 50 000 € et un million euros (1 000 000) hors taxes.

Accompagner les agriculteurs, les pêcheurs au sein de leur organisation professionnelle

-La plupart des marins pêcheurs font face à des difficultés réelles pour l’accomplissement de leurs formalités administratives. Fort de ce constat, le comité régional des pêches maritimes et des élevages marins des iles de Guadeloupe (CRPMEM IG) propose de mettre en place un service d’assistance administrative pour favoriser la structuration des entreprises et soutenir la relance en offrant différentes prestations d’accompagnement aux marins. Elle a sollicité la collectivité régionale qui a répondu favorablement à sa demande en lui octroyant une subvention de 100 000 euros

– Les producteurs de banane de Guadeloupe regroupés au sein de la SICA Les Producteurs de Guadeloupe (LPG) bénéficient d’un service de conseils techniques leur permettant de réaliser un diagnostic global de système de production et de bénéficier de conseils techniques. La SICA

Les Producteurs de Guadeloupe (LPG) a sollicité la collectivité. 126 000 euros ont été alloués par la Région Guadeloupe au financement de ce service.

Faire face à la sécheresse

La sécheresse qui accompagne le carême cette année s’avère encore particulièrement rude. Au second semestre 2020, le secteur agricole était déjà touché par les conséquences de la pandémie et des aléas météorologiques (faible pluviométrie alternant avec des pluies diluviennes)

Face à cette situation critique pour les professionnels, la Région Guadeloupe propose aux exploitants une aide forfaitaire limitée à 25 % de la perte sans toutefois dépasser 5 000 euros. Elle organisera par ailleurs des opérations de distribution d’aliments au profit des éleveurs afin de soutenir la production et réduire ainsi les pertes.

Soutien aux acteurs du tourisme de proximité

La collectivité régionale entend soutenir une offre variée d’hébergements touristiques en accompagnant l’ensemble des acteurs du secteur. Elle met ainsi en place un dispositif d’accompagnement en faveur des acteurs du tourisme de proximité sous forme d’une aide individuelle aux entreprises de meublés de tourisme et de transport touristique en partenariat avec la fédération du tourisme de proximité.

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul : la Région Guadeloupe contribue aux travaux de restauration

L’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Pointe-à-Pitre est un édifice religieux qui, de par sa qualité architecturale, est classé au titre de l’inventaire des monuments historiques depuis 1978. Elle a fait l’objet en juillet dernier de travaux d’urgence relatifs à la mise en sécurité des biens et des personnes dont la maîtrise d’ouvrage a été assurée par la Région Guadeloupe. Aujourd’hui, des travaux importants de restauration du bâti sont nécessaires. Elles exigent une stabilisation de l’édifice par sa mise hors d’eau ainsi que la réalisation d’études complémentaires de diagnostic. La Région Guadeloupe, à la demande de la ville de Pointe-à-Pitre a accepté le principe du transfert de maîtrise d’ouvrage des travaux de restauration de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul de Pointe-à-Pitre. La collectivité financera ces travaux à hauteur de 1 million d’euros.

0