CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Signature d’une convention cadreAction Logement / Département de la Guadeloupe

Basse-Terre. Capitale. Lundi 21 mars 2022. CCN. A l’occasion de la venue en Guadeloupe du Groupe Action Logement, une convention cadre de territoire va être signée entre le Comité Territorial d’Action Logement (CTAL) en Guadeloupe et le Département de la Guadeloupe. 

RDV : mardi 22 mars à 11h à la Résidence départementale du Gosier. 

Depuis plus de 70 ans, Action Logement se mobilise au service des territoires pour accompagner les enjeux logement des collectivités. Ces enjeux sont multiples : amélioration des conditions de vie, développement et réhabilitation du parc social et intermédiaire, revitalisation des cœurs de ville.

Deux ans après la mise en place du Plan d’Investissement Volontaire pour l’Outre-Mer (PIV DROM), ce sont plus de 110 opérations qui ont été accompagnées par Action Logement, soit plus de 1 300 logements neufs, 5 700 réhabilitations et plus de 500 démolitions, pour 169 M€ de prêts accordés à l’ensemble des bailleurs de l’île. Cet effort financier sans précédent complète l’engagement d’Action Logement en faveur des jeunes et salariés, avec depuis 2018 plus de 5 000 ménages accompagnés dans leur projet logement.

La signature de ce protocole d’accord avec le Conseil départemental – chef de file de l’action sociale territoriale – est l’occasion de confirmer l’engagement durable des partenaires au plus près des besoins des Guadeloupéennes et Guadeloupéens.

Ce partenariat a pour objectif d’accompagner le Conseil départemental pour proposer une offre nouvelle en logements de qualité et l’aider à faire face aux enjeux forts d’amélioration des conditions de vie et de bien-vivre ensemble, d’insertion des jeunes et d’accompagnement au vieillissement.

Ce partenariat s’articule autour de 5 axes :

AXE 1 : AMÉLIORER LE BIEN-VIVRE ENSEMBLE ET CRÉER DE NOUVELLES SOLIDARITÉS AU SEIN DU PARC SOCIAL

AXE 2 : FAVORISER LES DÉMARCHES D’AMÉLIORATION DE L’HABITAT ET DES CONDITIONS DE VIE AXE

3 : APPUYER LA POLITIQUE DÉPARTEMENTALE JEUNESSE 

AXE 4 : ACCOMPAGNER LE VIEILLISSEMENT DE LA POPULATION A TRAVERS UNE OFFRE ADAPTÉE

AXE 5 : PARTICIPER A DES EXPÉRIMENTATIONS ET COMMUNIQUER A L’ÉCHELLE DU TERRITOIRE 

Chiffres clés Guadeloupe 

Les défis auxquels doit faire face le territoire aujourd’hui et dans les années à venir : 

  • Combler le retard dans la production de LLS (11 000 demandes SNE sans réponse à ce jour, nécessité de construire 25 000 logements sociaux sur les 15 prochaines années),
  • Résorber l’habitat insalubre (3,2% des ménages concernés, soit environ 30 000 logements présumés indignes, de nombreux immeubles désertés en centre-ville),
  • Améliorer l’habitat existant et réduire le taux de vacance du parc social ;
  • Favoriser le parcours résidentiel et donc faciliter les parcours professionnels. Le territoire souffre d’un déficit de logements adaptés aux besoins des jeunes (pas de foyers de jeunes travailleurs) et d’infrastructures de proximité, vecteurs de lien social.

Quelques indicateurs clés (source DEAL) : 

La Guadeloupe compte en 2018 un parc de 229 422 logements dont 172 818 résidences principales. Une majorité de propriétaires (58,6 %) et 36,1 % de locataires (dont plus 50% dans le parc social).

37 202 logements sociaux au 01/01/2020, hors 2500 logements des communes des Abymes et Pointe à Pitre situés dans le périmètre de la rénovation urbaine, soit 21,6% des résidences principales. Un parc récent (58 % ont moins de 20 ans). Seules 7 sur 32 communes atteignent le taux SRU de 25% (Gourbeyre, Saint-Claude, Le Lamentin, Baie-Mahault, Les Abymes, Port-Louis et PAP avec 91,9%).

La Guadeloupe se situe au 3ème rang des départements les plus chers de France (parc public) en termes de loyers. 

15,2 % de logements vacants (34 971 unités) contre 8,1 % en France métropolitaine.

À PROPOS D’ACTION LOGEMENT 

Depuis près de 70ans, la vocation d’Action Logement, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France, est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi. Action Logement gère paritairement la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés, de la performance des entreprises et de l’attractivité des territoires. Grâce à son implantation territoriale, au plus près des entreprises et de leurs salariés, ses 19 000 collaborateurs mènent, sur le terrain, deux missions principales.

Construire et financer des logements sociaux et intermédiaires, prioritairement dans les zones tendues, en contribuant aux enjeux d’éco-habitat, de renouvellement urbain et de mixité sociale. Le groupe Action Logement compte 46 ESH, 5 filiales de logement intermédiaire et un patrimoine de plus d’un million de logements sociaux et intermédiaires.

Sa deuxième mission est d’accompagner les salariés dans leur mobilité résidentielle et professionnelle. Le Groupe s’attache particulièrement à proposer des services et des aides financières qui facilitent l’accès au logement, et donc à l’emploi, des bénéficiaires, qu’ils soient jeunes actifs, salariés en mobilité ou en difficulté.

En savoir plus sur le Groupe : groupe.actionlogement.fr
Nous suivre : Twitter @ActionLogement – IN Action Logement – YouTube Action Logement

A PROPOS DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL 

Le conseil départemental mène une politique volontariste en matière de logement et d’habitat, par le soutien à la construction, l’amélioration et la réhabilitation des logements sociaux, par le soutien aux ménages en matière d’accès ou maintien dans leur logement. La collectivité s’inscrit dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des Guadeloupéens en mettant en avant une politique ambitieuse en matière d’amélioration de l’habitat et en répondant aux besoins en logement de la population précarisée. Elle privilégie notamment :

  • L’éradication de l’habitat indigne tant individuelle que collective (démolition-reconstruction)
  • Le développement des logements spécifiques (FJT, foyer-logement, résidences séniors, MARPA)
  • L’accession très sociale à la propriété ; Action Logement a manifesté son intérét pour l’Office Foncier Solidaire permettant en contrepartie aux ménages de disposer d’un bail réel solidaire (BRS) sur le foncier, et pour le développement du Prét Social Location Accession (PSLA).
  • Le cofinancement des LLTS afin d’en accroitre le pourcentage dans le parc de logements sociaux.
  • La lutte contre l’isolement et le maintien à domicile des personnes àgées et à mobilité réduite, par l’adaptation du lieu et du cadre de vie.
  • L’aide aux travaux de rénovation énergétique notamment au titre de la réfection ou du branchement électrique.

En savoir plus sur le conseil de?partemental : cg971.fr

Nous suivre :

Facebook @CD971 Instagram @departement_971 Twitter @departement_971

YouTube Conseil départemental de la Guadeloupe

0