CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Secteur agricole et agro-alimentaire impacté par le Covid19

Basse-Terre. Capitale. Jeudi 11 mars 2021. CCN. Suite aux modifications des dates limites réglementaires fixées initialement par la commission européenne en septembre 2020 et reportées au 19 mars 2021, la Région Guadeloupe, autorité de gestion des Fonds européens, relance la mesure exceptionnelle et temporaire, financée par l’Europe, pour soutenir les secteurs agricole et agroalimentaire fortement impactés par la crise du COVID 19.

La Région Guadeloupe, Autorité de gestion des Fonds européens, se mobilise avec la Commission européenne pour soutenir les secteurs agricole et agro- alimentaire fortement impactés par la crise du COVID 19.

Une mesure exceptionnelle et temporaire, financée par l’Europe et le FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural), a ainsi été adoptée en 2020 pour répondre aux problèmes de liquidités qui mettent en péril la continuité des activités agricoles et la pérennité des petites entreprises exerçant des activités de transformation, de commercialisation ou de développement de produits agricoles en Guadeloupe.

L’aide vise à renforcer la trésorerie des entreprises connaissant une baisse de chiffre d’affaires et devant financer des coûts supplémentaires engendrés par la crise. Le montant maximum de l’aide est de 7 000 € pour les agriculteurs et 50 000 € pour les entreprises de transformation et de commercialisation des produits agricoles.

Les bénéficiaires de la mesure, agriculteurs et PME de transformation et de commercialisation des produits agricoles, peuvent déposer leur dossier à la direction Europe de la collectivité régionale, parc d’activités le Métis, à Baie Mahault jusqu’au 19 mars 2021. Toutes les informations relatives à cette mesure sont disponibles sur le site www.europe-guadeloupe.fr

Rappelons que la Collectivité régionale assure son rôle d’autorité de gestion des fonds européens. Elle est responsable de la sélection et de l’instruction des dossiers et du respect des règles d’éligibilité pour les fonds FEDER (Fonds européen de développement régional), FEADER (Fonds européen agricole de développement régional), d’une part du FSE (fonds social européen), des mesures régionalisées du FEAMP(Fonds Européen des Affaires Maritimes et de la Pêche) et du programme de coopération INTERREG.

0