CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Rencontre de la FMECG avec la Région Guadeloupe

Pointe-à-Pitre. Lundi 15 juin 2020. CCN. Hier 10 juin, la collectivité? régionale a reçu à l’espace Régional du Raizet la Fédération des Métiers de l’Évènementiel et de la Communication de Guadeloupe (FMECG).

La fédération se félicite de cette rencontre, elle salue l’acuité avec laquelle les acteurs de la Région ont pris connaissance de la démarche collective qui constitue sans conteste, une première dans le secteur de l’évènementiel et la communication en Guadeloupe. Regroupés sous la bannière de FMECG les professionnels de la filière ont décidé de s’unir pour se faire entendre.

Cette rencontre pour la FMECG nouvellement déclarée en association loi 1901 fut l’occasion de meMre en lumière les problématiques auxquelles est confronté? l’ensemble des acteurs du secteur de l’évènementiel et de la communication.

Comme bon nombre de filières professionnelles, le secteur de l’évènementiel et de la communication est à l’arrêt depuis la crise sanitaire qui frappe le monde entier. De plus, les perspectives de reprises sont envisagées à une échéance sans date clairement annoncée.

La région Guadeloupe s’est montrée attentive aux préoccupations de nos professionnels qui représentent plus de 230 millions d’euros de chiffre d’affaire annuel.
Le gouvernement annonce ce 11 juin 2020 une batterie de mesures pour les métiers qui nous concernent. Toutefois nous considérons que nos singularités n’ont pas été suffisamment prises en compte. La Guadeloupe est confrontée, à la nécessité de mettre en place des mesures spécifiques, pour lui permettre de rebondir de manière efficiente. Consciente de ceMe problématique, notre fédération (la FMECG) a imaginé? un plan de soutien qui devrait garantir le maintien de l’emploi de chaque acteur de la filière. En effet, ce sont plus de 2000 foyers fiscaux qui dépendent directement de ce secteur, répartis dans plus d’une quarantaine de métiers représentés par la Fédération.

Il est important que le dimensionnement soit à la hauteur des enjeux du territoire qui a besoin à la fois de contenir son chômage, avec plus de 34 000 bénéficiaires, mais aussi de penser aussi aux quelques 800 entreprises à bout de souffle qui faute d’accompagnement significatif pourraient encore grossir le nombre de chômeurs dans une Guadeloupe dont la stabilité sociale demeure fragile. ? Il apparait évident pour les économistes que le maintien d’un fonds d’aide s’avère nécessaire pour garantir l’activité en vue de favoriser la mise en œuvre d’un plan de relance.

Ce dispositif devra participer à une action concertée entre la Fédération des Métiers de l’Évènementiel et de la Communication (FMECG) et les donneurs d’ordre dans leur ensemble. Ce sera aussi l’occasion de repenser l’industrie de l’évènementiel comme une opportunité de développement de l’attractivité des îles de Guadeloupe.

CeMe première rencontre augure la volonté de la fédération qui entend parler d’une seule voix à tous les décideurs de la Guadeloupe afin de réamorcer la dynamique de l’entreprenariat des acteurs économiques de toute une filière.

Nous nous tenons aux côtés de l’ensemble des acteurs économiques, associatifs pour coproduire et faire en sorte que la fédération (FMECG) qui compte déjà plus de cent vingt signataires à la lettre ouverte continue d’être le partenaire attentif à leurs besoins, défende la profession dans son ensemble. Dans le droit fil de ces initiatives nous avons prévu une conférence de presse le 18 juin pour présenter en détail nos objectifs et expliciter notre démarche. Nous serons heureux de voir participer à ce rendez-vous de presse l’ensemble des dirigeants des collectivités et des institutions.

La FMECG s’engage avec force et détermination à être le principal relais entre les institutions et les professionnels de l’évènementiel et la communication afin de former un tandem d’exception pour sortir de ceMe crise majeure qui aura marqué notre histoire.

0