CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Projet. La Renaissance vers une nouvelle re-naissance?

Pointe à Pitre. Samedi 16 juillet 2022. CCN. Cap Excellence a convié mercredi dernier, les pointois Place de la Victoire pour leur présenter le projet “la Renaissance 2”. C’est le groupe “Caribbean Cinémas déjà propriétaire du multiplexe Ciné Star aux Abymes qui a remporté le projet. Très novateur, la Renaissance 2 dont l’ouverture au public est prévue pour la fin 2024 sera dotée de 5 salles, dont une pour le théâtre et surtout la première cinémathèque de la Caraïbe francophone. Comment Harry Durimel a-t-il accueilli ce projet ? Reportage.

Cap Excellence, propriétaire depuis 2011 de l’ancien cinéma Renaissance, l’Etat et la ville de Pointe à Pitre avaient convié la population à une réunion publique au mois de décembre 2021 pour présenter le projet de désamiantage, de déconstruction et de reconstruction à l’identique de la façade de ce monument classé historique.

Pour cette deuxième réunion publique, Francesca Faithful, la vice-présidente de la commission culture et patrimoine a tenu à rappeler les objectifs de cet appel à projets lancé en juillet 2021 :

“Dans la première phase de ce projet, nous vous avions présenté au mois de décembre 2021 la première étape qui consistait à la désamiantage, à la déconstruction et à la reconstruction de la façade à l’identique de l’ex-cinéma Renaissance. Aujourd’hui nous sommes à la deuxième phase qui consiste à entreprendre la reconstruction de la Renaissance. L’objectif de cette reconstruction est de renforcer l’attractivité de la ville de Pointe à Pitre. Le porteur du projet devait concevoir le projet, le financer (ce qui est fait), le construire et exploiter un ensemble immobilier sur le foncier de l’ancien cinéma Renaissance. Le projet qui vous sera présenté correspond aux attentes du maître d’ouvrage qui est Cap Excellence.”

Puis ce fut au tour d’Harry Durimel, nouveau maire de la ville de préciser : ”Nous avons fini la phase d’agonie parce que nul ne l’oublie, depuis une dizaine d’années, on assiste avec tristesse à l’agonie de cet édifice qu’est la Renaissance. Aujourd’hui, nous nous sommes résolument inscrits dans une phase de reconstruction, de redynamisation du centre ville, de préservation de la mémoire et de revalorisation d’un lieu chargé d’histoire. Tout le monde autour de la Place de la Victoire doit certainement avoir une petite pincée d’espoir. Alors, je leur dit : ayez plus que de l’espoir et réjouissez-vous déjà, car d’ici la fin 2024, je crois que le Cinéstar a promis de nous ramener du cinéma à Pointe à Pitre”. 

Ruddy Zorobabel, directeur de cabinet de Cap Excellence d’indiquer que cette reconstruction de la façade à l’identique de la Renaissance ne peut se faire sans un partenariat fort avec l’Etat lequel apporte sa contribution financière à hauteur de 70% du budget. Les 30% restants à la charge de Cap Excellence.

Quant à Bruno André le sous Préfet il a profité de l’occasion pour annoncer que la Sous Préfecture déménagera dès le mois de septembre 2022 pour faire peau neuve et prévoit une fin des travaux en 2024. S’agissant de la reconstruction de la façade de l’ancien cinéma, les travaux d’une durée de 6 mois commenceront après l’arrivée de la Route du Rhum (fin novembre 2022).

Ensuite l’opérateur Caribbean Cinémas devra construire son ensemble immobilier dans le prolongement de cette façade.

Ce projet sera tout à la fois un lieu de vie à vocation culturelle , un cinéma de proximité, un lieu d’animation et de la vie sociale ouvert sur l’espace public avec un concept basé sur la culture caribéenne. La question primordiale à résoudre au cours des temps à venir sera sans nulle doute celle du stationnement. L’opérateur estime que 240 places seront nécessaires. Où les trouver ?

Par ailleurs, le public présent de son côté, a voulu en savoir davantage sur la sécurité du lieu. Curieusement c’est le maire qui a souhaité lui même répondre à cette question qui ne lui était aucunement adressée. “Nous sommes très préoccupés par l’état actuel de la Place. Nous sommes dans une phase de balbutiement aujourd’hui, On fait comme un peu avec les moyens du bord. Nous avons commencé par couper le gazon et vous voyez que c’est mieux qu’il y a une quinzaine de jours. Donc, nous sommes résolument dans une phase de relooking et de redynamisation de la ville. Sur les aspects sécuritaires, je tiens à dire à madame que la sécurité c’est l’affaire de tous. S’il y a une insécurité sur cette place, c’est que l’éclairage est défaillant”

interview

Renaissance 2Le clou du projet est la cinémathèque que nous proposons en partenariat avec l’APCAG* ce projet innovant est le premier dans notre région”

Place de la Victoire. Vendredi 15 juillet 2022. CCN. Christelle Galou-Théophile, DG de Cinéstar et représentante du projet “Renaissance by Caribbean Cinémas” accompagnée de l’architecte Alexandra Mulmann (cabinet MPH architecture) a expliqué à CCN le point fort du projet.

Notre cinéma comportera 5 salles d’une capacité de 430 places sur plusieurs niveaux. Ce sera avant tout un cinéma “d’art et d’essai avec une salle dédiée. Sachant que nous visons tous les publics, c’est pour cela que nous avons misé sur 5 écrans pour accueillir la programmation des blockbusters, avec une salle VIP convertible dédiée au cinéma qui pourra se transformer en salle de conférence. Notre projet ne s’arrête pas au cinéma, nous aurons aussi un théâtre avec des loges pour accueillir des créations locales et caribéennes. d’une capacité de 116 places” (…) nous prévoyons un espace de coworking et un restau” 

“Le clou du projet est la cinémathèque que nous proposons en partenariat avec l’APCAG Ce projet innovant est le premier dans notre région, Notre cinéma a pour vocation de vivre tous les jours du lundi au dimanche, du jour comme de la nuit, nous souhaitons arriver à un véritable rayonnement culturel. Nous continuerons à nous intégrer à la vie locale en accueillant et valorisant les talents locaux. Nous aurons un hall d’accueil moderne et ouvert à tous, qui permettra d’accueillir des expositions. La façade arrière du bâtiment aura un espace paysager avec des plantations. Ce bâtiment devra respecter la qualité environnementale HQE””. 

Le multiplexe Cinéstar qui a la charge de ce projet d’un coût prévisionnel de 8,5 millions d’euros a su répondre aux nombreuses questions du public. Notamment sur la possibilité d’accueillir des étudiants et élèves de la filière de formation audiovisuelle du lycée de Pointe-Noire et les jeunes de la filière spectacle vivant du LPO Carnot. 

Le maire de la ville de Pointe à Pitre a souhaité répondre à quelques questions du public portant sur la rénovation et la sécurité de la place de la Victoire : 

“Nous sommes très préoccupés par l’état actuel de la place. Nous sommes dans une phase de balbutiement aujourd’hui, On fait comme un peu avec les moyens du bord. Nous avons commencé par couper le gazon et vous voyez que c’est mieux qu’il y a une quinzaine de jours. Donc, nous sommes résolument dans une phase de relooking et de redynamisation de la ville. Sur les aspects sécuritaires , je tiens à dire à madame que la sécurité c’est l’affaire de tous. S’il y a une insécurité sur cette place, c’est que l’éclairage est défaillant”.

*APCAG: Association pour le développement du Cinema d’Art et d’Essai en Gpe

Reportage et Propos recueillis par Maleekah Fedjee

0