CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Parti communiste Guadeloupéen : Arrestation d’Elie Domota

Pointe-à-Pitre. Vendredi 31 décembre 2021. CCN. L’arrestation d’Elie DOMOTA dans le cadre de la mobilisation sociale et sa mise en garde à vue sont une grossière provocation du gouvernement français, qui ne propose que la répression, comme seule réponse aux souffrances multiples de la Guadeloupe et aux revendications légitimes qui montent du peuple guadeloupéen. 

Le pouvoir politique français, cherche manifestement un prétexte à une répression des forces armées de l’ordre colonial, comme le montrent clairement les ministres Lecornu et Véran par leur mépris et leur morgue. 

Cette stratégie, de l’affrontement plutôt que de la discussion et de la négociation, est irresponsable et dangereuse, nous exigeons donc l’arrêt de toutes poursuites à l’encontre des syndicalistes. 

Pour déjouer ce piège tendu par le gouvernement, le Parti Communiste Guadeloupéen propose une réponse guadeloupéenne, une réponse de toute la Guadeloupe à la crise structurelle qui défigure notre pays. 

En premier lieu, relayant l’Appel de Capesterre la vaillante du 15 décembre dernier, nous demandons solennellement à tous les acteurs en conflit de renouer le dialogue sur la base de l’accord de méthode qu’ils ont signé ensemble. 

Deuxièmement, eu égard à la circulation des variants de la Covid et de l’éventualité d’une nouvelle vague covid en Guadeloupe, les élus guadeloupéens de concert avec le collectif des organisations du mouvement social, avec l’appui massif des guadeloupéens, doivent agir ensemble pour obtenir du gouvernement français, la réintégration et le rétablissement de tous les professionnels de santé dans leurs activités, afin de répondre dans les meilleures conditions aux besoins de santé de la population. 

Par ailleurs, dans le cadre du débat sur le projet de loi visant à l’instauration d’un pass-vaccinal, nous interpellons d’une part les collectivités régionale et départementale, d’autre part les parlementaires guadeloupéens, pour faire une proposition d’adaptation de la loi sur l’obligation vaccinale des soignants et celle en discussion sur le pass-vaccinal afin de prendre en compte les contraintes et caractéristiques particulières de la Guadeloupe. 

Pointe-à-Pitre, le 30 décembre 2021 

0