Top news

Partagez sur vos réseaux

Pour améliorer votre expérience utilisateur,
nous effectuons quelques travaux...

Logo CCN

Actuellement en maintenance

CCN revient dans..

maintenance

Guadeloupe. Nouveau. La CGSS ouvre son 1er centre de santé

4/5
La CGSS Guadeloupe ouvre son centre de santé

Abymes. Mercredi 1 mars 2023. CCN. La Caisse Générale de Sécurité Sociale de Guadeloupe et de Saint-Martin a ouvert  récemment son premier centre d’examen de santé à Antillopole, aux Abymes. objectif premier d’accompagner les publics les plus éloignés du système de santé en leur permettant d’avoir accès à toutes les informations nécessaires à une bonne prise en charge médicale.

Le directeur de la Caisse Générale de Sécurité Sociale, Jean Veron, a inauguré devant la presse, le nouveau centre d’examen de santé qui accueillera toutes les personnes qui souhaitent être accompagnés dans leurs démarches médicales.

En effet, mené par la CGSS, ce projet rassemble 5 médecins, un dentiste, 4 infirmiers et 6 agents administratifs dont le rôle est de faire de la prévention et de l’accompagnement pour les publics les plus précaires et éloignés du système de soin. Ce centre n’a donc pas pour objectif de soigner mais surtout d’informer les usagers de la CGSS des offres qui peuvent leur être proposés en fonction de leurs pathologies et de leurs moyens. Le centre d’examen de santé cible alors les publics précaires, les personnes n’ayant pas de médecin traitant déclaré mais aussi les personnes n’ayant pas reçu de soins depuis longtemps. 

De plus, le centre vise également les personnes sans emplois, les étudiants, les personnes percevant des minima sociaux ou encore les retraités car ce sont ces publics qui rencontrent le plus de difficulté en terme d’accès aux soins.

En effet, selon le docteur Coralie Deglas, médecin responsable de Centre d’Examen de Santé, les publics les plus précaires ont souvent tendance à refuser les offres de soin car celles-ci peuvent s’avérer être au-dessus de leurs moyens ou tout simplement trop compliqué à trouver seuls.

Ainsi, le centre d’examen de santé regroupe des professionnels de plusieurs domaines en un seul et unique lieu afin de faciliter l’accès à l’information et fluidifier la réorientation vers d’autres unités compétentes. En ce sens, du simple bilan de santé au dépistage du cancer, il sera possible pour les personnes concernées d’avoir un accès facilité à l’offre de santé. C’est un travail complémentaire aux autres structures pré-existantes sur le territoire qui est mené dans ce projet dont les mots d’ordre sont la prévention et la sensibilisation.

Selon Mr Veron, dans ce projet, la CGSS a « une mission d’accompagnement santé dont le but est de lutter contre ce non-recours au soins et aux services » pour des raisons financières généralement. Il ajoute qu’aujourd’hui il est possible de recevoir des soins dont le reste à charge est quasi nul, rendant ainsi la prestation médicale gratuite pour l’usager. Cela est possible dans les domaines de l’optique où il est possible d’avoir des lunettes de vue gratuitement grâce aux services de la CGSS.

En plus de permettre d’accéder à un bilan de santé, le centre permet de faire de la sensibilisation sur des sujets divers tels que les addictions, les dépistages ou encore les risques de chute et la démarche à suivre pour chacune de ces thématiques.

Selon Doktrové Janky, président du Conseil d’administration de la CGSS, ce dispositif est le seul existant aujourd’hui parmi toutes les CGSS des outre-mer.  Cela démontre bien l’engagement qu’à la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Guadeloupe et de Saint-Martin dans la lutte contre les inégalités d’accès à la prévention et aux soins. D’ailleurs, l’un des agents administratif du centre est malentendant et ne parle qu’en langue des signes française. Cela permet alors aux publics sourd et malentendant de pouvoir bénéficier de ces services sans distinction.

Les personnes ciblées seront, dans un premier temps, contactées par courrier afin de leur proposer d’effectuer un examen de santé et déceler d’éventuelles pathologies qui nécessitent, par la suite, d’être soignées. Selon Mr Veron, ces courriers ne sont que des invitations mais il serait indispensable que les personnes contactées répondent favorablement à la demande et prennent rendez-vous afin de bénéficier de ces services d’accompagnement et de prévention.

L’ouverture définitive du centre aura lieu au début du mois de mars et ils espèrent pouvoir accueillir plus de 4000 usagers durant toute l’année 2023

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ccnfirst.COM

Bienvenue sur le portail

Actualité, Événements,
Bons plans des Îles du Sud
Les acteurs du développement
de la Guadeloupe de demain.
Le festival de la
bande-dessinée et du manga .
Portail Caribéen
Média et Com