CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Lè’w ka tchouyé fò pa’w pè mò

Lapwent. Mardi 28 septembre 2021. CCN. Camarades, travailleurs de la santé, peuple de la Guadeloupe. Le Mardi 28 Septembre 2021, le Délégués syndical UTS-UGTG du CHUG et a été auditionné par la Police suite à une plainte déposée contre lui le 17 Août 2021, par Gérard COTELLON Directeur Général du CHU de Guadeloupe. Gaby CLAVIER est convoqué le 07 Décembre 2021 devant le Tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre pour menace de mort à l’encontre de Gérard COTELLON et pour son refus de se soumettre à un prélèvement ADN.

CAMARADES, TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ, PEUPLE DE GUADELOUPE,

Alors, des morts, parlons-en ! Oui les procédures engagées contre les Travailleurs de la Santé, et les Pompiers dans un premier temps, pour motif de non-vaccination, les intimidations et harcèlement pratiqués contre ces professionnels de la protection de la vie, la plainte de Gérard COTELLON participent à la même stratégie : faire peur, diviser, dérégler pour mieux asservir !! SÉ SA KI LANMÒ.

Ne pas soigner, ne pas traiter, laisser mourir pour obliger à la vaccination massive… SÉ SA KI LANMÒ.

Oui, les 514 morts hospitaliers des mois de Août et Septembre 2021 soit 77100 morts rapportés à la population française qu’ils ont prévus, modélisés et organisés SÉ SA KI LANMÒ….

On serait en France COTELLON, JARRIGE, DENUX, PORTECOP, ROGER YO TOUT TÉ KÉ JA LAJÒL !!

Ils sont en plus enragés, violents, macabres, tortionnaires, parce que plus de 75 % d’entre nous persistons à refuser la vaccination pa fòs….

Et pour eux, que nous soyons morts du Covid ou des effets secondaires du vaccin, ou de leur pilonnage mental, que nous soyons morts professionnellement, familialement, économiquement, socialement yo byen fouté panmal. Et d’ailleurs COTELLON l’a dit « C’est seulement quand je serai retraité que je vais m’interroger sur les conséquences de mes actes ».

Ki donk jòdila, yo tout qu’ils soient dirigeants du privé ou du public, des structures d’hospitalisation ou des structures à domicile, des cabinets médicaux, des entreprises sous- traitantes de la santé, ils acceptent de se plier aux injonctions de MACRON.

Ki donk jòdila, nous sommes piégés dans les réflexions telles que :

  • YONN, DÉ OU TWA PIKI… KOMEN KI KA RÉTÉ’W POU PWAN…. AWA AN PÉKÉ PWAN DÒT !
  •  AN KAY PWAN PIKI A YO LA POU MWEN NOURI PITIT AN MWEN, BONDYÉ BON !
  • MONCHÈ ! SA KI FÈT BÈL, AN KÉ MACHÉ KOCHI… AN KÉ MACHÉ KAN MENM AY CHYÉ POU LA VI !

Oui Travailleurs de la Santé, Oui Guadeloupéens, YO JA PA MOUN, YO BIZWEN DÉMOUNÉ NOU KON YO

En somme, se soumettre ou se démettre, accepter sans bougoné sa mort, voilà où ils veulent nous conduire. Comment ont-ils pu arriver à cela !!!

Camarades, Travailleurs de la Santé, Peuple de Guadeloupe, nous le rappelons, que nous soyons vaccinés ou pas, nous sommes contraints aux mêmes mépris de notre personne, de nos libertés, de notre humanité, de notre métier.

Et, ceux d’entre nous qui se sont vaccinés gran bonnè par peur, par intimidation, ou par « conviction scientifique » il faut qu’ils pensent à se revacciner, se shooter, se booster pour récupérer une hypothétique nouvelle protection immunitaire. Mi bab mi !!

Camarades, Travailleurs de la Santé, Peuple de Guadeloupe, notre principal socle, notre plus grande richesse est notre corps, notre immunité naturelle, et son renforcement par notre alimentation, notre mode de vie, notre patrimoine culturel, notre choukaj familial et c’est justement cela qu’ils veulent dérégler et contrôler par leur abonnement vaccinal, eux, ils sont déjà mofrasé an zonbi !!

CAMARADES, TRAVAILLEURS DE LA SANTÉ, PEUPLE DE GUADELOUPE, SEULS CEUX D’ENTRENOUS QUI SE BATTRONT POUR LE PRÉSERVER, L’ENRICHIR, ET LE TRANSMETTRE À LEURS ENFANTS SERONT DE DEMAIN….

NOU PAKA PLÉRÉ !! NOU PAKA BIGIDI !!

NOU PA PÈ !! NOU O KONBA !! NOU KA CHIRÉ LÈT A YO !!

YO KÉ TCHOULÉ DAVWA SAN NOU YO PWI !!

DÉPI JÒDILA, JOUS TAN NOU GANNYÉ RÈSPÈ A TOUT DWA AN NOU

NOU O KONBA !!

0