CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Les élus régionaux réunis pour la deuxième plénière de l’année.

Basse-Terre. Capitale. Vendredi 5 mars 2021. CCN. En ouverture de la deuxième assemblée plénière de l’année 2021 principalement consacrée à l’adoption du compte administratif 2020 et aux orientations budgétaires, le président de Région, Ary Chalus s’est félicité des décisions adoptées lors de la réunion du jeudi 4 mars de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) :

Le syndicat mixte ouvert pour l’eau et l’assainissement a reçu un avis favorable. Pour le président Chalus, l’eau est une cause commune qui ne saurait être assujettie à une quelconque division. Il a tenu à rappeler qu’il s’est toujours montré favorable à la création du SMO par la voie locale en prenant appui sur l’expertise guadeloupéenne.

Par ailleurs, le syndicat Sinnoval a reçu un avis favorable. Composé de la CARL, de la CANGT et de la Région Guadeloupe, il porte le projet d’une unité de traitement des déchets ménagers et assimilés et de valorisation via la production de combustible solide de récupération.

Enfin, compte tenu des tensions sociales qui traversent le pays, le président Chalus a évoqué l’organisation prochaine d’un grand forum dédié au dialogue social.

Adoption du compte administratif 2020

L’assemblée régionale a adopté de vendredi 5 mars son compte administratif. Ce dernier se caractérise par un niveau d’exécution des dépenses budgétaires de 743 M€ sur l’exercice 2020 dont 361 M€ pour la section d’investissement et 382 M€ pour la section de fonctionnement.
Le compte administratif présente un taux d’exécution des dépenses, pour la section de fonctionnement établi à 94 % pour l’année 2020, soit une amélioration de 6 points comparativement à l’année précédente.

Concernant la section d’investissement il est de 86 % soit une augmentation de 4 points comparativement à l’année 2019. Le compte administratif dégage un résultat excédentaire de 8 M€

Des orientations budgétaires engagées au service du territoire

Le débat sur les orientations budgétaires est l’occasion de déterminer la feuille de route du futur budget primitif pour 2021 qui sera soumis prochainement au vote du Conseil Régional.

Il s’articule notamment autour d’un plan de relance décliné en 8 priorités :

  • Assurer la pérennité des entreprises et favoriser la création d’emploi
  • Structurer et développer les filières stratégiques
  • Investir dans les infrastructures essentielles pour le développement et la sécurité du territoire et de sa population,
  • Réussir la transition écologique du territoire
  • Assurer la transition numérique renforçant les actions
  • Investir dans le capital humain en en faveur de la jeunesse
  • Assurer l’aménagement du territoire en équipements sportifs et en structures culturelles de qualité

Renforcer l’attractivité de la Guadeloupe par le marketing territorial et le développement de pôles d’excellence

Il s’agira de donner les moyens à l’économie fragilisée de résister aux effets de la crise sanitaire. L’innovation, l’internationalisation des entreprises, le soutien aux industries culturelles et créatives sont quelques-uns des leviers retenus. Pour l’année 2021, la collectivité régionale assurera la mise en place de son plan stratégique de transition agro-écologique avec l’objectif de renforcer la compétitivité et la performance des filières agricoles en faveur de la croissance verte.

Par ailleurs, la Région Guadeloupe entend maintenir le cap de la croissance bleue en accompagnant les entreprises de ce secteur à travers plusieurs mesures (aides au développement de la pêche professionnelle, au développement de l’aquaculture, à la transformation et commercialisation des produits de la pêche, au renouvellement de la flotte) et en contribuant à structurer la filière.

Un aménagement du territoire durable et équilibré s’impose. Pour répondre à cet objectif, l’urgence est de créer les conditions assurant à la population un approvisionnement régulier en eau potable et la mise en place d’un assainissement efficient. Aussi, la collectivité régionale assurera un accompagnement à la création de la structure unique de l’eau et contribuera à l’amélioration du service public de l’eau. Il s’agira également en 2021 de poursuivre la transition écologique de l’archipel et la promotion des énergies renouvelables.

Le désenclavement numérique constitue un enjeu indéniable et la collectivité poursuivra son engagement en faveur de la démocratisation des usages tant au niveau de la population que des entreprises.
La fluidité sur certains axes routiers sera améliorée avec la poursuite des chantiers en cours et le lancement de nouveaux projets

Il s’agira par ailleurs pour la collectivité de soutenir la création et la diffusion culturelle pour tous les publics en consolidant la structuration des opérateurs culturels et en impulsant la création de structures telles que le centre d’art contemporain de Guadeloupe ou encore le centre des musiques et danses traditionnelles.

La collectivité poursuivra sa stratégie de soutien aux sportifs, clubs et structures sportives (aides aux programmes d’activité, aide à l’investissement, accompagnement des évènements sportifs récurrents). Un programme d’équipements sportifs structurants (salle d’escrime, terrain de football synthétique et parcours de santé) est également prévu au titre du plan de relance

0