CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Le projet PROTEGER excave ses premières boutures

Saint-Claude. Lundi 8 Février 2021. CCN. Le Parc national de la Guadeloupe, en partenariat avec l’INRAE et l’Université des Antilles, vont procéder à l’excavation des premières boutures de leur chantier d’expérimentation en génie végétal mis en place dans le cadre du projet « PROTÉGER » – Phase 2, pour la promotion et le développement du génie végétal dans les rivières de Guadeloupe.

Une expérimentation « bouturage » de grande ampleur !

Afin de définir les espèces indigènes utilisables en génie végétal en Guadeloupe, une expérimentation sous serre de grande ampleur a vu le jour au sein de l’INRAE au deuxième semestre 2020. Cette expérimentation a pour objectif de mesurer la capacité de bouturage de 23 espèces ligneuses, semi-ligneuses et herbacées qui pourront servir comme “éléments de base” dans les chantiers de génie végétal. Après plusieurs mois en terre, les premières boutures vont être déterrées pour être analysées et mesurées afin de permettre de caractériser finement les capacités de multiplication végétative de ces différentes espèces.

Le projet « PROTEGER » – Phase 2

Ce projet a pour objectif la promotion et le développement des techniques de génie végétal en Guadeloupe, basé sur l’utilisation d’espèces locales.
Il vise à préserver la biodiversité des milieux aquatiques de Guadeloupe, tout en protégeant les biens et les personnes.

Les rivières de Guadeloupe peuvent en effet engendrer une pression sur les habitations ou les équipements, notamment lors des crues ou des événements cycloniques. Les berges des rivières doivent alors faire l’objet d’aménagements réalisés en utilisant des techniques de génie civil ayant un impact fortement négatif sur le bon fonctionnement des écosystèmes riverains.

Le génie végétal représente une alternative naturelle, innovante et plus respectueuse de l’environnement.

Pour en savoir plus sur le projet PROTÉGER :

https://genie-vegetal-caraibe.org

Un projet multipartenarial, visant à fédérer l’ensemble des acteurs de l’eau et de la biodiversité sur le territoire

Piloté par le Parc national de la Guadeloupe (PNG), en partenariat avec l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) et l’Université des Antilles (UA), ce projet de près d’un million d’euros est financé par l’Union Européenne via son fond européen de développement régional (FEDER), par l’Office français de la Biodiversité (0FB) et par les trois copilotes du projet.

La journée mondiale des zones humides

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides, visant à promouvoir et préserver ces milieux particuliers.

Au programme Mardi 23 février 2021 :

8h30 : Accueil à l’INRAE : Domaine Duclos Prise d’Eau – PETIT-BOURG

9h : Présentation du projet PROTEGER et échanges

10h : Excavation des boutures sur le site d’expérimentation
Prévoir des chaussures de marche et vêtements adaptés en cas de pluie

0