CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Le groupe Péyi Gwadloup condamne les débordements dans l’enceinte du CHU

Basse-Terre. Capitale.  Mercredi 5 janvier 2022. CCN. Les éus du groupe Péyi Gwadloup du Conseil régional déplorent et condamnent les nouveaux débordements qui ont eu lieu ce mardi dans l’enceinte du CHU de la Guadeloupe.

Le siège des bureaux de l’administration pendant plusieurs heures, mais surtout les coups accompagnés d’injures perpétrés contre le directeur général Gérard COTELLON et son adjoint Cédric ZOLEZZI – alors qu’ils étaient exfiltrés de leur lieu de travail par les forces de l’ordre – relèvent de méthodes absolument intolérables.

Aucune cause ne justifie une telle escalade dans les violences, ni de s’attaquer à des fonctionnaires qui ont le devoir d’appliquer la loi.

Les élus du groupe Péyi Gwadloup ne peuvent qu’exprimer leur inquiétude devant les ferments de division qui minent un peu plus notre cohésion, comme les dernières déclarations du président de la République dans une interview au Parisien.

Sa volonté assumée de stigmatiser une partie des citoyens qui ne sont pas convaincus par la gestion gouvernementale de la crise sanitaire ne peut être la bonne méthode pour parvenir à protéger le pays de la reprise épidémique qu’il connaît partout, y compris en Guadeloupe.

Le groupe Péyi Gwadloup appelle chacune et chacun à l’unité afin de faire face, ensemble, à la vague de contaminations qui s’annonce violente dans les prochains jours et les prochaines semaines. Il faudra aussi, pour cela, que notre CHU

– comme les autres structures hospitalières

– soit préservé afin de permettre le meilleur accueil possible pour les patients.

p/o le groupe « Pe?yi Guadeloupe » Bernard GUILLAUME

0