CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Le Département et la Région mobilisent 600 000 euros en faveur des artistes en difficulté

Suite aux concertations avec les acteurs du milieu artistique, aux rangs desquels le syndicat UniArt, les Commissions Permanentes du Département et de la Région ont délibéré en faveur de la création d’un fonds de solidarité d’urgence à hauteur de 600 000 euros à l’attention des artistes en difficulté.

A l’issue de ces commissions permanentes, les deux collectivités ont posé le cadre d’une réponse d’urgence à la situation économique d’un secteur sinistré par la situation sanitaire, et qui place certains artistes guadeloupéens dans une grande précarité sociale.

Sous des conditions d’éligibilité spécifiques, le Département et la Région attribueront une aide forfaitaire plafonnée à 3 000 euros, versée en deux fois, aux artistes qui en feront la demande.

Les demandeurs devront faire parvenir leur avis d’imposition au titre des années 2020 et 2021 ou une attestation sur l’honneur de non déclaration des revenus et un engagement à la réaliser.

D’autres pièces justificatives devront figurer dans les dossiers :

  • Une lettre de l’artiste justifiant sa situation de précarité ;
  • Un numéro GUSO ou SACEM ou AUDIENS ou tout autre document justifiant de l’activité artistique à titre principal ;
  • Une attestation de bénéficiaire du RSA, le cas échéant ;
  • Toute pièce établie au nom du demandeur et justifiant d’une situation de précarité ;
  • Liste des lieux de prestation sur les années 2019 et 2020 ;
  • RIB au nom du demandeur.

Les personnes physiques souhaitant bénéficier de ce fonds peuvent envoyer leur candidature avant le 11 novembre 2021 à l’adresse : solidariteartistes971@gmail.com.

Au-delà de la réponse à l’urgence, le Département et la Région s’engagent à accompagner les artistes et à faire de la politique culturelle et de la structuration des industries culturelles et créatives un élément moteur du développement de notre territoire et de l’épanouissement de chaque guadeloupéen.

0