CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Lancement du projet CARIBSAN, pour un assainissement des eaux usées par les plantes locales

Basse-Terre,Capitale. Mercredi 29 septembre 201. CCN. Hier et aujourd’hui, se tenait par visioconférence, le séminaire de lancement du projet de coopération caribéenne CARIBSAN. Ce projet, qui inclut 5 pays et territoires de la Caraïbe (Martinique, Guadeloupe, Dominique, Sainte-Lucie et Cuba), vise notamment le déploiement d’une technologie innovante, écologique et adaptée au contexte tropical pour l’assainissement des eaux usées, à l’aide de plantes locales.

À travers CARIBSAN, il s’agit également d’assurer un transfert efficace des connaissances et la formation du personnel en charge des futurs Filtres Plantés de Végétaux (FPV) dans les pays partenaires. Par ailleurs, il est question de partager les résultats de CARIBSAN avec les partenaires mais aussi, de manière plus large, avec d’autres acteurs de l’espace caribéen qui pourraient être intéressés par la technologie à l’avenir.

Mené par l’Office De l’Eau Martinique (ODE), avec le concours de l’Office de l’Eau Guadeloupe (OE971), CARIBSAN (juin 2021 – décembre 2022, 1,7 millions d’euros) est mis en œuvre par les partenaires techniques français, notamment l’INRAE (Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement) et l’OiEau (Office International de l’Eau) ainsi que par les partenaires techniques des pays volontaires : l’INRH pour Cuba (Institut National des Ressources Hydrauliques), la CAWASA (Association Caribéenne de l’eau et de l’assainissement) et WASCO pour SainteLucie (Société de gestion l’Eau & Assainissement) et la DOWASCO pour la Dominique (Société Dominicaise de gestion de l’Eau et de l’Assainissement).

CARIBSAN est financé par le programme européen INTERREG Caraïbes, l’Agence française de Développement (AFD), les Offices de l’Eau (ODE) de Martinique et Guadeloupe.

Pour rappel, OE971, établissement public local adossé au Conseil départemental de la Guadeloupe, a pour mission, entre autres, de fédérer les actions menées dans le cadre de la politique globale de l’eau, définie par le Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE). L’objectif visé à travers la participation à ce projet CARIBSAN est de contribuer à la promotion de filières d’assainissement de type filtre plantés de roseaux pour le contexte tropical, mais aussi d’apprendre des expériences de nos voisins caribéens.

Lors de ce séminaire de lancement, OE971 et la collectivité départementale étaient notamment représentés par Isabelle AMIREILLE-JOMIE, conseillère départementale et présidente déléguée de l’Office de l’Eau.

Avec un tel projet multi-partenarial et écologique, l’OE971 et la Conseil départemental ont pour ambition d’inscrire la Caraïbe dans une démarche d’économie sobre.

0