CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. La NUPES en force dans une Assemblée nationale sans majorité claire

Pointe-à-Pitre. Dimanche 19 juin 2022. CCN. A l’heure où les résultats nationaux doivent être encore affinés, la Fédération des socialistes de Guadeloupe salue l’émergence à l’Assemblée nationale du groupe de la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale qui, un mois à peine après la signature de cette alliance de la gauche, devient le premier groupe de l’opposition.

Dans cette alliance, le Parti socialiste disposera d’un groupe de députés quasi équivalent à celui de la législature précé- dente, avec deux députés guadeloupéens qui porteront notre sensibilité et nos propositions au sein de la NUPES qui devrait compter, au total, prés d’une vingtaine de députés ultramarins.

Nos territoires seront défendus.

Ce second tour des élections législatives sonne en tout cas comme un nouveau vote sanction contre la majorité prési- dentielle sortante qui subit là une déroute électorale sans précédent avec une cohorte de ministres et de poids lourds battus.

La constitution d’un groupe de plus de 80 députés du Rassemblement national achéve de démontrer que la coalition « Ensemble » aura été un bien faible rempart face à l’extréme droite qui fait une percée trés inquiétante au re- gard du mode de scrutin majoritaire. C’est un enracinement dans presque tous les territoires face auquel la gauche de- vra formuler des réponses crédibles pour répondre à la colére et à la détresse des classes populaires.

Il reste cependant qu’il sera trés difficile au président de la République de proposer un Gouvernement capable de re- cueillir la confiance de cette Assemblée nationale sans majorité claire, sauf à conclure un pacte de gouvernement avec la droite qui aurait toutefois le mérite d’acter la fin du « en méme temps » et de démontrer la réalité de l’ancrage à droite du macronisme.

Loin de clarifier la situation politique, ces élections législatives décrivent un pays fracturé qui pourrait rapidement s’avé- rer ingouvernable. Aucun parti politique républicain conséquent ne saurait s’en réjouir.

Le Premier secrétaire fédéral Secrétaire national aux Outre-mer

Le 19 juin 2022,

Olivier NICOLAS

0