CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. IVème Réunion plénière de 2021 : Election du Président du Conseil Départemental, Discours de M. Jean-Philippe COURTOIS

Basse-Terre. Capitale. Lundi 6 décembre 2021. CCN. Dans la perspective de l’élection du Président du Conseil départemental, Jean Philippe Courtois, Président du Conseil Départemental Faisant Fonction a tenu un discours ou il exprime son ressenti face à la situation de la Guadeloupe. Discours que CCN vous livre ci-dessous.

Mes chers collègues,

Je dois vous avouer ces sentiments mêlés qui m’étreignent ce matin.

Sentiment de tristesse au vu de l’état actuel de fragmentation de notre beau pays.

La Guadeloupe a traversé et traverse encore des moments difficiles.

Un pays à l’arrêt.
Nos enfants n’ont pas pu aller à l’école !

Nous avons été témoins d’exactions que nous avons condamné avec la plus grande fermeté !

Mais s’il y a une chose dont je suis persuadé, c’est que notre pays va mal et que nous ne pouvons rester insensible à sa souffrance.

Plus que jamais, nous devrons démontrer à notre population que nous sommes à ses côtés afin qu’ensemble nous sortions de cette mauvaise passe.

J’ai 37 ans et je me refuse au fatalisme.

J’ai 37 et je me refuse à penser qu’il n’est pas possible de construire une autre Guadeloupe,

J’ai 37 ans et je considère que oui il est possible de garder la main tendue à l’autre , la main tendue du dialogue, avec fermeté et dans le respect…

Garder chevillée au corps une certaine idée de la Guadeloupe , une ambition forte pour tous ses enfants au-delà  de leurs origines.

Avoir conscience que l’on ne construit pas un pays en montant une partie de la population contre une autre,

Etre toujours persuadé que même si les choses sont difficiles, un avenir commun et meilleur est toujours possible.

En somme, comme le dit souvent le Président Losbar, penser Guadeloupe et agir Guadeloupe.

Ce sont ces belles valeurs qui m’animent depuis mon entrée en politique il y’a de cela plus de 10ans, et elles n’ont jamais fléchi.

Je voudrais en tous les cas mes chers collègues saisir l’opportunité de l’ouverture de cette séance pour remercier chacun d’entre vous pour la confiance que vous m’avez témoignée durant cette période un peu particulière, il faut le dire, qu’a connu notre assemblée.

Merci a l’administration et au cabinet d’avoir été à mes côtés dans un contexte inédit qui m’a conduit à concilier mes fonctions de jeune maire avec celles de président de la collectivité de toutes les solidarités, au moment où la Guadeloupe en a le plus besoin.

Merci surtout à vous chers collègues et au Président Losbar pour la confiance que vous m’avez témoignée.

Merci aux collègues de la minorité pour la qualité de nos échanges et au travail constructif que nous avons entamé au service du pays.

Nous avons illustré notre sens des responsabilite?s et notre capacité à toujours nous grandir à la hauteur des enjeux , comme l’ont montré le président sapotille , le président CALIFER avec lesquels je prends plaisir à travailler et plus largement tous les collègues de la minorité et de notre assemblée .

Merci à tous pour tout ce que nous avons fait en si peu de temps et pour tout ce que nous continuerons collectivement de faire au service du pays.

0