CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. FRANCE RELANCE. Hébergement des personnes sans domicile

Basse-Terre, Capitale. Mercredi 7 juillet 2021. CCN. Lors de son déplacement à La Réunion, Emmanuelle Wargon, ministre chargée du Logement, a annoncé la modernisation de 137 accueils de jour sur l’ensemble du territoire et l’humanisation de 8 centres d’hébergement en Outre-mer.

Suite à l’appel à projet lancé par le Ministère du Logement en mars 2021 dans le cadre de France Relance, 137 projets de modernisation d’accueils de jour et 8 projets d’humanisation de centres d’hébergement en Outre-mer viennent d’être sélectionnés. Au vu du nombre et de la qualité des projets qui ont été présentés, le Gouvernement a décidé d’abonder l’enveloppe initiale de 12 millions d’euros et de la porter à 20 millions d’euros, soit 18 millions pour les accueils de jour et 2 millions d’euros pour les centres d’hébergement d’Outre-mer, ces deux types de structures n’étant pas éligibles jusqu’à présent aux programmes d’humanisation. Cet abondement permettra d’engager les travaux dès cet été pour les projets les plus urgents.

Parmi les 8 centres d’hébergement ultramarins humanisés, 2 sont localisés en Guadeloupe. Ils vont pouvoir faire l’objet d’une réhabilitation qui vise à améliorer significativement les conditions d’accueil des personnes hébergées en créant des chambres individuelles ou adaptées aux familles, en augmentant le nombre de sanitaires et en délimitant bien les espaces lorsque le bâtiment abrite plusieurs dispositifs.

Deux projets retenus en Guadeloupe pour un montant total de 548 396,60 € :

1/ CHRS Cap Avenir – Les Abymes

Le CHRS Cap Avenir dispose de 52 places destinées à l’accueil des femmes avec ou sans enfant. Il est situé sur la commune des Abymes et est porté par l’association Cap Avenir. L’opération vise la rénovation d’une partie des locaux fortement dégradés, pour répondre à l’évolution des besoins et pour garantir une meilleure prise en charge. Elle doit permettre la mise aux normes complète d’un étage du bâtiment jusqu’alors quasi abandonné. Ce projet va bénéficier d’une subvention de 36 521,60€.

2/ CHRS Sianka – Basse-Terre

Le CHRS Sianka situé au Bas du Bourg de BASSE-TERRE comporte actuellement 39 places dont 10 places d’hébergement d’urgence pour femmes victimes de violence. Il est porté par l’Association ALEFPA. L’opération vise la réhabilitation d’une ancienne école. La reconversion du bâtiment de 5 niveaux pour accueillir le centre d’hébergement va nécessiter de nombreux travaux (recherche amiante, nouvelles normes techniques) et un aménagement de nouvelles surfaces et de travaux de sécurisation. Ce projet va bénéficier d’une subvention de 511 875€.

Le Gouvernement est fortement mobilisé pour protéger les personnes en situation de grande précarité en leur garantissant un hébergement digne et un accueil adapté à leurs besoins.

0