CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. FKNG! tient à saluer 2 évènements historiques

Baie-Mahault. Mercredi 1 décembre 2021. CCN. En ce mardi 30 novembre 2021, Fos pou konstwui nasyon Gwadloup tient à célébrer et saluer deux évènements historiques :

  • L’avènement d’une véritable révolution guadeloupéenne
  • L’avènement de la république de la Barbade

1) la grève générale déclenchée par les syndicats guadeloupéens a généré une révolte populaire concrétisée par des barrages érigés à travers tout le pays, révolte populaire qui a suscité la rébellion de la représentation politique guadeloupéenne (présidents d’assemblées régionale et départementale, présidence des maires, députes et sénateurs) contre l’autoritarisme et le mépris affiche par le représentant du pouvoir colonial français, Mr Sébastien lecornu. Les sociaux-professionnels qui reprochent à l’état français son incapacité à garantir leurs activités menacent à leur tour d’utiliser des moyens de blocage. Le mouvement patriotique, auquel appartient le fkng, et qui s’organise actuellement sous la forme d’une coordination, a très tôt dénoncé la responsabilité de la France dans la déflagration que connait actuellement la Guadeloupe.

L’analyse fine et objective de la situation atteste que le 30 novembre 2021 constitue le jour 1 de la révolution guadeloupéenne, car un point de non-retour a été franchi, qui marque le divorce de la communauté guadeloupéenne avec l’état centralisateur français, dont le représentant aux gros sabots n’a précédé que de quelques heures le bruit des bottes de militaires venant rétablir l’ordre colonial, et surtout comme en 1967 exercer la répression envers notre peuple. Mais l’histoire retiendra que le ministre français des colonies aura reçu dans notre pays un cinglant camouflet le disqualifiant définitivement.

A l’évidence la colonisation française et toute sa période barbare de la traite et de l’esclavage, comme le refus d’indemnisation des victimes des préjudices de l’esclavage sont directement responsables des inégalités, renforcées ensuite par l’organisation massive de l’émigration guadeloupéenne depuis les années 60, et l’installation de plus en plus inquiétante de ressortissants européens dans notre pays.

Tous ces facteurs conduisent à une dépendance de plus en plus écrasante, a des écarts de richesse et à l’augmentation de la grande misère des jeunes qui refusent de quitter leur pays et qui survivent dans une Guadeloupe meurtrie mais déterminée à trouver les voies et moyens de la conquête de sa liberté.

Cette révolution qui interpelle tous les membres de la société guadeloupéenne-dont le mouvement patriotique quant à leur responsabilité historique n’aboutira que si l’intelligence prévaut dans un esprit de concorde nsayonal, au même titre que l’audace des uns et des autres qui a présidé à sa réalisation. Sans doute sommes nous en train de briser les chaines mentales qui persistaient dans nos esprits, pour enfin concevoir un destin guadeloupéen commun.

2) ce jour 30 novembre 2021, notre voisine la Barbade, avec laquelle nous partageons une histoire parallèle, est officiellement devenue une république, ne reconnaissant ainsi plus la reine Élisabeth ii comme cheffe d’état.
la nouvelle présidente du pays, madame Sandra mason a prêté serment hier soir à minuit, dans la capitale Bridgetown, rompant ainsi avec quatre siècles de colonisation, d’exploitation et de domination anglaise.

À cette même heure le drapeau anglais (l’union jack.) a été descendu et remplace au sommet du parlement de Bridgetown par le drapeau présidentiel barbadien, au centre duquel se trouve un trident noir symbolisant l’indépendance et l‘avenir.
nous partageons la fierté ressentie par le peuple barbadien et sommes plus que jamais certains qu’un jour sans doute pas si lointain, notre peuple sera lui aussi souverain et fera monter ses couleurs dans le ciel de la Guadeloupe.

Le 30 novembre 2021 pour le fkng
la secrétaire national n. brochant

0