CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Fanm o konba

Pointe-à-Pitre. Vendredi 5 mars 2021. CCN. FANM GWADLOUP, DOUBOUT ! Annou Kontinyé Goumé Pou Jôdi é Dèmen Pi Bèl. Fanm Gwadloup, Manman Gwadloup, Pèp Gwadloup, Nos enfants sont en danger dans ce pays Gwadloup qui est le nôtre.

L’État Colonial Français veut leur interdire le rêve, le goût de l’aventure et surtout le droit d’investir et de construire dans notre pays. L’État colonial français ne leur offre qu’humiliation, aliénation, illettrisme, errance, privation, mal vivre, toxicomanie, déchéance, chômage, prostitution, dépouillement de leur terre. Cette terre que nos Ancêtres Africains Déportés et mis en esclavage ont payé? de leur sang et du viol de tous droits tant physique, tant spirituel et tant moral.

Par l’exploitation immonde, le colonat partiaire, les contrats de comptoir, la «bagnardisation des conditions de travail », l’immigration clandestine organisée pour casser nos résistances de peuple en mouvement …

Notre pays la Gwadloup ne respire plus.

NOUS Femmes, NOUS Mères de Gwadloup, par nos humanités, nos sensibilités et ce pouvoir de transmission transgénérationnelle des traditions, savoirs, mœurs et coutumes, sommes inquiètes de l’état de pourrissement et de déliquescences de cette société? dans laquelle nous sommes contraints de survivre et d’évoluer.

NOUS Femmes, NOUS Mères de Gwadloup, issues de cette matrice ne pouvons tolérer plus longtemps le désastre dans lequel les politiques veulent nous plonger avec la complicité? des sbires et des fonctionnaires de l’état colonial et de l’impérialisme français.

NOUS Femmes, NOUS Mères de Gwadloup, sommes de la lignée de ces filles et de ces femmes qui ont donné? de Grands Hommes à ce pays et surtout de Grandes Femmes : VIVE SOLITUDE, vive Marthe Rose, vive Gertrude et toutes celles dont les noms ont été emportées par le vent de leur bravoure.

Tout timoun annou, sé timoun annou. Yo sé timoun a péyi Gwadloup a Nasyon Gwadloup, kon dôt timoun, sé timoun a péyi a yo,.. a Nasyon a yo.

NOUS Femmes, NOUS Mères de Gwadloup, nous avons toujours milité, soutenu et combattu auprès de nos Hommes. Il n’y a pas d’avenir ni sans Enfants ! ni sans Hommes ! et ni sans Femmes ! Ensembles, nous sommes l’avenir de notre pays.

Gardons présents à l’esprit que la société qui est la nôtre est basée sur le matriarcat. Société ou la femme n’est pas muselée et surtout, a un rôle prépondérant.

Femmes, Mères de Gwadloup, zafè la mélé ! Reprenons le flambeau de toutes ces femmes légendaires, anonymes qui ont mené le combat avec bravoure contre le joug colonial.

Arrêtons cette image que l’état colonial cherche à nous imposer, celle de la femme objet, celle de la femme irresponsable, celle d’un féminisme en inadéquation avec notre culture.

Femmes, Mères de Gwadloup nous avons donné la vie, nous savons le prix de chaque vie portée et donnée.

Femmes, Mères de Gwadloup organisons-nous face à ce massacre programmé sur nos devenirs.

Nous Femmes, nous Mères de Gwadloup avons eu dans le passé de grandes héroïnes et aujourd’hui encore des Femmes comme Virginie, Wôz, Viviane, Malilyn, Djota, Marigwadloup et d’autres qui n’ont de cesse de se battre contre ce système voulant exterminer ce peuple digne et fier Pèp Gwadloup.

Yo ka zonbifyé nou pou nou disparèt pou tout bon.

AWA ! Jou la sa, Péké vwè Jou.

Femmes, Mères de Gwadloup, prenons le flambeau afin d’éclairer et de montrer le chemin du combat vers la liberté et la vie.

Telles Gertrude, Marthe-Rose, Gerty Archimède, Wôz, Viwjini, Viviane, Djota, Marigwadloup et bien d’autres.

CONTACTS PRESSE : 0690145373

Fanm, manman Gwadloup,

Sé dé mo lasa, sé pou pran fôs, pou w pôté fòs, davwa fo nou doubout ansanm-ansanm pou goumé é méné aksyon pou divini a péyi annou.

Woulo Pou Konba a Fanm Gwadloup. Fout Fanm Fò Fout ! lè Fanm Fè Tan Fè Fòs Pou FÒ !

Les signataires de l’appel du 04 Mars 2021 Djota

Marigwadloup Viwjini
Vivyan

0