CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Déclaration du KSG : Quelle est l’urgence actuelle pour notre pays Gwadloup ?

Pointe-à-Pitre. Mardi 17 aout 2021. CCN. De toute évidence, l’urgence est de faire face au développement très important de la pandémie liée à la COVID-19 qui met en danger de mort nombre de nos compatriotes et tout faire pour sauver le maximum de vies.

Il faut donc pouvoir nous servir de tous les moyens dont nous disposons en terme de protocole de soins préventifs, utilisant la pharmacopée guadeloupéenne et tous les médicaments renforçant nos défenses anti virales, de gestes barrières et de traitement vaccinal pour faire reculer cette pandémie mortifère. Ces trois moyens sont aussi importants pour arriver à faire reculer le développement du virus et n’ont pas à être opposés l’un à l’autre. Les gestes barrières et le traitement antiviral empêchent ou diminuent l’infection virale mais n’éradiquent pas le virus. De même le vaccin, s’il permet d’empêcher les conséquences graves de l’infection à la covid-19 chez les patients les plus fragiles ou atteints de comorbidité et ceux qui n’ont aucune pathologie particulière, n’éradique pas non plus le virus dans le contexte sanitaire mondial actuel où le virus continue de muter. Mais tous ces éléments constituent en général une barrière contre la mort

Verser dans le catastrophisme et l’autoritarisme, ou nier la gravité du danger que fait courir à notre peuple la propagation du virus ne peut qu’ajouter à la confusion et la division. Désigner ceux qui veulent se faire vacciner de traîtres ou de collabos ou jeter l’anathème sur ceux qui ne le veulent pas en les traitant de criminels et d’égoïstes ne peut que fortifier les antagonismes et nous éloigner de toute réponse efficace à la situation.

L’urgence aujourd’hui est de se protéger et d’aider notre peuple à se prendre en charge et à se protéger. Protester et manifester contre toute mesure autoritaire, oui mais en se protégeant et en protégeant les autres, en protégeant notre peuple. Construire cette responsabilité guadeloupéenne qui doit nous amener à faire face à la situation actuelle et à peser nous-même sur les décisions et solutions pour en sortir.

L’émancipation et l’accession à la souveraineté ne pourr0nt se faire qu’avec des guadeloupéens vivants, en bonne santé et un peuple en confiance et pas en allant commémorer nos martyrs morts du virus dans les cimetières.

Osons agir en guadeloupéens responsables et sachons éclairer notre peuple en toute transparence.

Le 17/08/21

0