CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Clarifications à la suite du courrier du président du SIAEAG

Basse-Terre – Capitale. Mardi 26 janvier 2021. CCN. Depuis le week-end dernier, un courrier du président du SIAEAG adressé le 23 janvier au préfet circule sur les réseaux sociaux. Le représentant de l’État en Guadeloupe souhaite clarifier la situation qui y est présentée.

En premier lieu, au cours d’une rencontre au vélodrome de Gourdeliane en septembre 2020 en présence des élus et de l’UNSA, le préfet a naturellement adhéré au principe d’une participation des organisations syndicales au processus de construction de la nouvelle structure unique, en proposant de les associer au sein d’un comité de suivi à mettre en œuvre dans le cadre de la construction de cette structure unique.

A ce jour, les contours précis de cette future structure, qui font notamment l’objet d’une proposition de loi en cours d’examen au Parlement, ne sont pas encore aboutis. Dès lors qu’une démarche de préfiguration de cette structure sera mise en place, le préfet réitère sa volonté de voir associés les organisations syndicales représentatives, et les usagers, aux échanges portant sur la stratégie pour assurer une transition entre le modèle actuel et celui du futur SMO.

En second lieu, le SIAEAG et la CARL ont répondu favorablement à l’offre de monsieur le ministre des Outre-mer consistant à les aider à préparer cette transition en mettant à leur disposition un appui en matière RH. A cet effet, un diagnostic RH, mené par un cabinet spécialisé à la demande de l’État, est en cours. Il prévoyait, bien avant l’envoi du courrier du président du SIAEAG, l’association des syndicats qui le souhaitent à ces travaux.

Ainsi que cela avait été présenté en amont de cette offre de service, les résultats de ce diagnostic RH seront à la disposition exclusive du SIAEAG et de la CARL afin de les aider dans la préparation de cette phase de transition nécessaire, notamment dans leur dialogue avec le personnel.

Ce diagnostic RH est un des outils à la disposition des présidents du SIAEAG et de ses EPCI membres pour définir et partager la stratégie globale qu’ils envisagent en vue de la reprise de la gestion consécutive à la dissolution du SIAEAG et de la création du SMO, ainsi que l’a confirmé le ministre des Outre-mer dans son courrier du 6 janvier dernier.

0