CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. Baie-Mahault. De nouveaux missionnés au Service Civique

4/5
Baie-Mahault Service Civique

Auteur : N’Juana Flandrina 

Guadeloupe. Baie-Mahault. Jeudi 29  décembre 2022. CCN. Emploi. Lundi 19 décembre à la mairie de Baie-Mahault s’est ouverte la session 2022-2023 du dispositif du Service Civique. Avec la présence chaleureuse de la maire de la ville, Hélène Polifonte, 20 jeunes baie-mahaultiens ont pu échanger avec les responsables du dispositif et mieux comprendre ce qui sera attendu d’eux durant les 8 prochains mois.

La salle des mariages de la mairie de Baie-Mahault est devenue un lieu de rencontre entre les acteurs du développement de la ville et les 20 jeunes qui ont été retenus pour participer au dispositif Service Civique. En effet, l’appel à candidature dans les maisons de quartier et à travers les élus a permis à de nombreux jeunes de candidater au dispositif et ainsi d’avoir une chance de laisser une trace positive de leur travail au sein de la communauté publique.

Ce dispositif créé en 2010 a pour objectif de donner la possibilité à des jeunes entre 18 et 25 ans de remplir des missions servant l’intérêt général le temps de quelques mois et ainsi apprendre des valeurs et compétences de savoir-être et de savoir-faire. Dix domaines d’apprentissage très divers s’ouvrent aux missionnés du Service Civique tels que la santé, le sport, l’éducation ou encore la citoyenneté. La ville de Baie-Mahault a fait le choix de concentrer ses actions autour des domaines de la solidarité et de l’environnement.

En ce sens, les 8 jeunes filles et 12 jeunes hommes ont été répartis sur ces deux secteurs afin d’être en mesure de se plonger dans des actions visant à aider des personnes en difficulté ou simplement à participer au bon fonctionnement de la ville de Baie-Mahault. De plus, les volontaires retenus pour le dispositif reçoivent une allocation mensuelle pouvant s’élever jusqu’à 673€ (dont 200€ financés par la ville).

Mme Polifonte ainsi que les différents intervenants présents lors de cette inauguration n’ont pas hésité à mettre en avant la nécessité pour les jeunes sélectionnés de représenter leur ville sous son meilleur jour car « les jeunes doivent prendre possession des espaces qui sont dédiés pour les recevoir ». Un seul mot d’ordre du côté des acteurs du développement de la zone : « Promouvoir la ville de Baie-Mahault ».

Les missionnés
sélectionnés ont également eu la possibilité de s’exprimer sur les raisons qui les ont poussés à postuler pour ce dispositif. Parmi eux se trouvent des profils tous plus variés les uns que les autres : certains souhaitent peaufiner leur projet professionnel en cours, d’autres ont pour objectif de faire des économies, d’autres sont même pères de famille et souhaitent conserver leur indépendance.

En toute transparence, Nathan, âgé de 20 ans, a confié à l’assemblée qu’il s’est inscrit au dispositif service civique simplement car il souhaitait « se rendre utile » pour les autres et pour lui-même également.

De plus, le service civique ne sert pas uniquement à acquérir des valeurs et compétences dans un domaine dédié ; celui-ci peut aussi servir de tremplin vers l’insertion professionnelle.

C’est l’un des objectifs de la ville qui a pour ambition d’accompagner ces jeunes dès la fin de leur contrat et leur permettre ainsi d’intégrer le monde professionnel dans la plus grande fluidité. Le Centre de Ressource Jeunesse de Baie-Mahault servira également en ce sens, autant pour ces jeunes que pour ceux qui n’ont pas été sélectionnés mais éprouvent des difficultés dans tous types de domaines. Ils auront la possibilité d’être accompagnés par des acteurs de la solidarité tels que Mme Eustache, chargée de l’insertion des jeunes, de la formation professionnelle et de l’économie sociale et solidaire. La ville de Baie-Mahault travaille également avec la mission locale et Pôle Emploi en plus d’organiser des événements dédiés à l’insertion professionnelle tels que les Job Dating et la Nuit de l’alternance, d’après Mme Polifonte.

Enfin, les 20 jeunes sélectionnés au dispositif Service Civique pour cette session 2022-2023 continueront à représenter des exemples positifs pour la jeunesse baie-mahaultienne et guadeloupéenne car ce dispositif est devenu une réelle porte de sortie du décrochage scolaire vers la stabilité professionnelle.

Pour en savoir plus sur le dispositif Service Civique, cliquez sur le lien suivant : https://www.service-civique.gouv.fr/comprendre-le-service-civique/en-bref#5

NF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0