CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Guadeloupe. 7e commission permanente du conseil régional

Basse-Terre. Capitale. Mercredi 26 mai 2021. CCN. Conseil Régional : l’eau, le soutien à l’activité économique, la formation, l’accompagnement des territoires sur leur projet, des équipements sportifs performants étaient au centre de la 7ème commission permanente de l’année

Les travaux assurant l’amélioration de la fourniture en eau, l’aide aux agriculteurs et aux agro transformateurs, le soutien aux entreprises, la mise à disposition d’infrastructures sportives performantes étaient à l’ordre du jour de la 7ème commission permanente de l’année ce mercredi 26 mai, sous la présidence d’Ary CHALUS.

La Région sur le front de l’eau

La Région Guadeloupe a accordé à la RENOC-Eau (opérateur public mandaté par la Communauté d’agglomération du Nord Grande-Terre pour la mise en œuvre de sa politique de gestion de l’eau potable) une subvention de 1,1 M€ pour l’opération de “réhabilitation de l’usine de production de Belin et la construction d’un réservoir sur le territoire de Port- Louis” . Face à la situation de crise de l’alimentation en eau potable que connait la Guadeloupe, les communautés d’agglomération et de communes ont élaboré un plan biennal d’actions prioritaires pour l’alimentation en eau potable (PAP) identifiant les opérations à mener afin de mettre fin aux tours d’eau et aux pénuries observées dans certains secteurs. Ce plan a été validé lors de la conférence territoriale de l’action publique (CTAP) le 1er février 2018. Il comprend deux opérations dont la maîtrise d’ouvrage est assurée par la RENOC EAU : l’usine de Bélin et le réservoir Desvarieux

Par ailleurs, en commission permanente, la Région Guadeloupe a alloué une aide permettant à à 217 foyers de bénéficier d’un système de récupération des eaux de pluies pour un montant global de 536 522,81 euros. Depuis la mise en place du dispositif, 5 078 citernes ont été financées pour un montant de 11,9 M €

Soutien à l’activité économique

Arice et Ardda

Au titre de sa compétence en terme de développement économique, la Région Guadeloupe apporte son soutien aux créateurs et chefs d’entreprise au travers de l’aide régionale à l’investissement et à la création d’emploi (ARICE) et de l’aide régionale au démarrage et au développement d’activités (ARDDA) accordées aux entreprises. 47 entreprises en ont bénéficié pour un montant total de 590 973 €.

Aide aux agriculteurs et entreprises touchés par la crise Covid

La Région Guadeloupe assure l’accompagnement des agriculteurs, les PME de commercialisation ou de transformation de produits agricoles les plus touchées par les conséquences économiques du Covid-19 afin de les aider à relancer leur activité. Ce dispositif est adossé au programme de développement rural de la Guadeloupe et de Saint-Martin (PDRG-SM) 2014-2020. Le montant total alloué aux 41 bénéficiaires est de 1,2 M€ dont 1,04 M€ mobilisés par la collectivité en qualité d’autorité de gestion déléguée des fonds européens et 184 812,20 € sur ses fonds propres.

Complexe hôtelier de balnéothérapie au Moule : la Région Guadeloupe au capital

La Région Guadeloupe à travers sa SEM patrimoniale entre au capital de la SAS FONCIERE DOMAINE DE LA BAIE RK chargée de la création d’un complexe hôtelier de balnéothérapie et spa au Moule. L’apport de la SEM sera de 1 M€ soit 27 % du capital.

Ce projet s’intègre dans la stratégie touristique de la Guadeloupe en répondant aux objectifs ciblés par le Schéma Régional de Développement Économique d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII). Il a notamment pour objectif de proposer une offre touristique diversifiée axée autour du tourisme bien-être et tourisme de santé avec des hébergements à forte valeur ajoutée, la création d’une zone commerciale dédiée au développement économique avec un véritable potentiel de création d’emplois (160 emplois directs), ainsi la valorisation du littoral ainsi qu’une prise en compte des priorités environnementales.

Soutien aux taxiteurs

Le Conseil Régional accorde chaque année aux artisans taxi ainsi qu’aux entreprises de transport de personnes à mobilité réduite (TPMR) le remboursement de la taxe spéciale de consommation sur les carburants acquittés pour les prestations effectuées l’année précédente. 523 600 € sont octroyés aux 215 artisans taxi et TPMR. Les 10 exploitants de voitures de transport avec chauffeur (VTC) bénéficieront de leur côté d’une subvention de 8 960,00 €

Accompagner les entreprises dans la maîtrise de la demande d’énergie

Dans un objectif de maîtrise de la demande d’énergie (MDE) la collectivité régionale accompagne les entreprises et les institutions sur leurs actions tendant à assurer une plus grande efficacité énergétique de leurs locaux. 98 000 euros ont été alloués à ces actions visant trois bâtiments professionnels.

La Région accompagne la transition numérique

La Région Guadeloupe a attribué 76 779,96 € à 11 entreprises retenues au titre du dispositif d’aide « Chèque TIC ». La collectivité lance un appel à manifestation d’intentions ayant pour objet d’identifier une ou plusieurs initiatives privées consistant dans la fourniture au public d’une connexion gratuite à l’internet par hotspots Wifi en différents points du territoire guadeloupéen.

Par ailleurs, la collectivité régionale apporte son soutien à une plateforme digitale dédiée aux arts vivants qui permet au public d’accéder en ligne à divers contenus événementiels tels que : concerts, théâtre, stand up, spectacles de danse, films documentaires, portraits d’artistes et personnalités culturelles, événements en live streaming (direct et différé). Elle pourrait aussi héberger tous les contenus culturels musicaux et audiovisuels disponibles en région. L’aide régionale est de 20 036 € pour un coût total du projet de 66 788 € .

Le sport : une priorité régionale

Une piste cyclable entre la Rivière aux Herbes et le Galion

La Région Guadeloupe a été lauréate du 3ème appel à projets « fonds mobilités actives – continuités cyclables » lancé par l’État le 10 juillet 2020 dans le cadre du plan vélo et mobilités actives. Le projet de la collectivité porte sur une liaison cyclable entre la Rivière aux Herbes et le Galion, sur le boulevard maritime, RN2 dans la ville de Basse-Terre pour un montant total de 1 M€ et une participation régionale de 418 000,00 €.

Relance des parcours sportifs

En 2014, la Région Guadeloupe s’est associée au réseau de santé HTA GWAD et à l’ARS, pour la mise en place de parcours sportifs sécurisés de santé (P3S) sur le territoire de l’archipel. L’objectif principal étant de mettre à la disposition des Guadeloupéens des équipements sportifs et un dispositif d’animation pour les encourager à avoir une pratique sportive régulière afin de prévenir les maladies cardiovasculaires chroniques. Les partenaires fondateurs ont convenu de remettre à niveau les équipements et d’en implanter de nouveaux lorsque cela est nécessaire pour une mise à disposition de 36 parcours sur l’ensemble de l’archipel. Il s’agira par ailleurs de relancer le dispositif en intégrant les communes et de développer le programme d’animation des parcours à destination des patients touchés par des maladies chroniques et des jeunes.

La collectivité régionale dans le cadre de son plan de relance prendra à sa charge les coûts de mise à niveau des parcours existants et de réhabilitation de ceux qui le nécessitent pour un montant de 520.000 € et la mise en place du programme d’animation grand public évalué à 250.000 €. Pour la mise en œuvre des travaux sur site, les communes devront transférer à la région la maîtrise d’ouvrage des travaux, celles-ci étant propriétaires des terrains sur lesquels sont installés les parcours ;

Des plateaux sportifs réhabilités dans dix communes

Dix communes ont sollicité la collectivité régionale, afin d’assurer la maîtrise d’ouvrage dans le cadre d’une convention de transfert de maîtrise d’ouvrage pour la prise en charge de plateaux sportifs dits city stades (structure de proximité à taille humaine). Compte tenu des difficultés financières rencontrées par ces communes (Bouillante, Lamentin, Sainte-Rose, Pointe-Noire, Morne-à-l’Eau, Saint-Louis de Marie-Galante, Capesterre-Belle-Eau, Goyave, Baie-Mahault et Pointe-à-Pitre), la Région Guadeloupe a accepté d’engager les travaux au regard des enjeux fondamentaux des activités sportives, vecteur d’attractivité, de cohésion sociale, d’insertion, favorisant la sociabilisation, la prévention et la santé.

D’un montant de 2 M€, la réhabilitation de ces plateaux sportifs est inscrite dans le plan de relance adopté par la Région Guadeloupe. Elle sera financée par l’union européenne à travers le REACT-EU, soutien l’investissement dans l’aménagement du territoire en équipements sportifs.

Acquisition du terrain du palais des sports de Rivières des pères

En soutien au projet de requalification du pôle sportif de Rivière des pères, la région Guadeloupe a proposé d’acquérir le terrain d’assiette du palais des sports de Rivières des pères, propriété de la communauté d’agglomération grand sud caraïbe (GAGSC) pour un montant de 450 000 euros. Pour rappel, la collectivité régionale avait déjà accompagné la communauté d’agglomération dans son projet de requalification du pôle sportif de Rivière des pères d’une superficie de 14,5 hectares comprenant la piscine intercommunale, le stade de football et le hall des sports et les terrains de tennis. La Région avait en effet apporté son financement à la réhabilitation de la piscine de rivière des pères pour un montant de 1,07 M€ soit 64 % du coût total des travaux

Terrain de football synthétique pour la préparation olympique aux Jeux de Paris 2024

Le CREPS Antilles Guyane a été labellisé centre de préparation olympique aux Jeux de Paris 2024. La collectivité régionale décide d’entreprendre les travaux de réfection du terrain de football synthétique du CREPS. Le montant prévisionnel des travaux est estimé à 850 000 € TTC.

Aide à la formation

Conformément à la loi du 13 août 2004 , la région est seule compétente pour l’attribution des bourses aux étudiants inscrits dans les instituts et écoles de formation paramédicale. Plusieurs formations ouvrent droit à une demande de bourse sanitaire : DE infirmier, DE aide- soignant, DE auxiliaire de puériculture, DE auxiliaire ambulancier, DE ambulancier, DE infirmier anesthésiste, DE puériculture

Il s’agit, pour la collectivité, de permettre aux étudiants inscrits dans ces filières réalisées au sein d’un établissement agréé ou autorisé par la région Guadeloupe, de suivre au mieux leur formation, sous réserve de remplir les conditions d’attributions définies par le cadre régional d’intervention.

À l’occasion de cette commission permanente la décision a été prise d’accorder une aide de 164 392,50 €€ pour 40 étudiants éligibles à la bourse sanitaire

La Région soutient les territoires

Appui aux projets des communes et des EPCI

La Région assure l’accompagnement des territoires (communes, communautés d’agglomération, CCAS) souhaitant améliorer le cadre de vie, soutenir la création d’emploi et le développement économique. 1 M€ ont été ainsi alloués par la collectivité régionale à l’ensemble de ces projets. l’Agropark caraïbes excellence porté par Cap excellence, les programmes d’aide au développement de la commune d’Anse Bertrand, de Saint louis , les programmes de réussite éducative ( PRE) du CCAS de Baillif et de Capesterre Belle eau ou encore l’accompagnement et le financement par la Communauté d’agglomération Grand sud Caraïbe (CAGSC) d’initiatives portant sur la création et le développement d’entreprises font partie des projets soutenus par la collectivité régionale.

Algues sargasses : un règlement d’attribution des aides financières aux communes

Depuis 2015, la région apporte une contribution importante à la gestion des échouages de sargasses (aide à l’acquisition de matériel, aide aux acteurs économiques etc…).

Cette subvention est une aide financière allouée par la région pour permettre aux communes de faire face aux échouages massifs et de procéder à des prestations de ramassage des algues sargasses par des prestataires privés.

Un règlement d’attribution et de versement des subventions a été adopté au titre de l’année 2021. Les aides sont accordées dans la limite du budget annuel fixé pour ce dispositif par l’assemblée délibérante de la région. Pour rappel de 2018 à 2020 , 738 324,40 euros ont été alloués par la collectivité régionale pour l’acquisition de matériels de collecte et des aides au ramassage des algues.

Plan Séisme Antilles (PSA) : la Région maintien et renforce ses engagements

En 2007, pour tenir compte des contraintes sismiques en Guadeloupe le gouvernement a adopté un Plan Séisme Antilles (PSA) dont l’objectif est d’améliorer de manière continue la sécurité de la population. Le PSA est prévu pour une durée de 30 ans. Il comprend des mesures de construction ou de renforcement parasismique, ainsi que des actions « immatérielles » de sensibilisation et de prévention. Après un PSA 1 et PSA 2, la collectivité, aux côtés de l’État, apporte sa contribution au déploiement du PSA3.

Elle continuera à assurer la maîtrise d’ouvrage des travaux de confortement des écoles pour le compte des communes (21M€). Elle poursuivra des travaux sur les lycées (145M€) et les ouvrages d’art (15 M€) participera aux actions immatérielles pour la prévention, la sensibilisation au risque sismique (0,8M€) et pour la formation professionnelle ( 2,5M€).

0