CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

A propos du groupe Péyi Gwadloup « Péyi Gwadloup » est le groupe de la minorité au conseil régional de la Guadeloupe élu lors des élections régionales des 21 et 27 juin 2021. Il est composé de Hilaire BRUDEY, Sylvie CHAMMOUGON ANNO, Bernard GUILLAUME, Victorin LUREL, Magaly MARCIN, Loïc MARTOL et Marcelle PIERROT. Son président est Bernard GUILLAUME. Ses porte-parole sont Loïc MARTOL et Sylvie CHAMMOUGON ANNO.

Guadeloupe | Eau et Assainissement repris par l’Etat

Basse-Terre, le 8 novembre 2022 – Les élus du groupe « Péyi Gwadloup » ont appris la signature, ce mardi au ministère des Outre-mer à Paris, d’une feuille de route conjointe Etat- Région-Département sur la gestion de l’eau et de l’assainissement en Guadeloupe.

Sans information préalable ni débats au sein des assemblées régionale et départementale, sans saisine du conseil syndical du SMGEAG et encore moins de son conseil de surveillance où siègent les représentants des usagers, la Guadeloupe apprend ainsi la mise sous tutelle pure et simple du SMGEAG et la prise en main par l’Etat de la gestion de l’eau et de l’assainissement sur notre territoire.

Ce dernier développement vient sanctionner plusieurs mois de dérives financières et organisationnelles au sein du syndicat mixte créé par la loi en 2021, au terme d’une laborieuse préfiguration qui n’a fait que démontrer la difficulté des collectivités de Guadeloupe à prendre leurs responsabilités dans ce dossier.

Les élus du groupe Péyi Gwadloup avaient notamment exprimé leur inquiétude sur la situation du SMGEAG lors du vote, le 31 mars, d’une garantie conjointe de la Région et du Département pour un emprunt de 50 millions d’euros au syndicat mixte. Ils avaient notamment déploré l’absence de transparence sur la situation financière réelle de la structure et sur les objectifs de retour à l’équilibre.

Le communiqué du Gouvernement démontre que les informations sur la situation de quasi-faillite du SMGEAG, pourtant démenties par son président Jean-Louis FRANCISQUE, étaient fondées. Il confirme également que les 20 millions d’euros votés dans les crédits 2023 de la mission Outre- mer sont bien destinés à équilibrer les charges du SMGEAG et ne constituent pas des moyens supplémentaires dévolus aux travaux.

Le groupe « Péyi Gwadloup » renouvelle donc sa demande que les moyens financiers consacrés aux investissements dans les réseaux d’eau et d’assainissement soient enfin à la hauteur des enjeux.

Une amélioration significative de la situation, qui n’a sans doute jamais été aussi fragile et dégradée qu’aujourd’hui, suppose en effet une capacité de réaliser plus de 60 millions d’euros de travaux chaque année. En combinant les capacités financières et opérationnelles prévues à ce stade par l’Etat, la Région et le Département, ce niveau ne peut être atteint. Ce qui laisse comprendre à notre population non seulement que cette reprise en main est humiliante pour la responsabilité politique guadeloupéenne, mais qu’elle se fait de surcroît sans les moyens nécessaires.

A propos du groupe Péyi Gwadloup

« Péyi Gwadloup » est le groupe de la minorité au conseil régional de la Guadeloupe élu lors des élections régionales des 21 et 27 juin 2021. Il est composé de Hilaire BRUDEY, Sylvie CHAMMOUGON ANNO, Bernard GUILLAUME, Victorin LUREL, Magaly MARCIN, Loïc MARTOL et Marcelle PIERROT.
Son président est Bernard GUILLAUME.

Ses porte-parole sont Loïc MARTOL et Sylvie CHAMMOUGON ANNO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0