CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

France. Journée internationale de la Sage Femme

Paris. Vendredi 7 mai 2021. CCN. Depuis plus de 15 ans, le 5 mai est la journée internationale de la sage-femme. C’est une profession médicalement reconnu pour le suivi des grossesses et la réalisation des accouchements. Les sages- femmes sont également les interlocutrices des femmes pour leur suivie gynécologique et leur contraception. De plus, depuis le 6 juin 2016, elles peuvent désormais prescrire et réaliser des interruptions volontaires de grossesse (IVG) par voie médicamenteuse.

Le sénateur Dominique THEOPHILE exprime son soutien total à l’évolution de la profession de sage-femme.

Lors du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2021, le sénateur s’est battu afin que ces dernières puissent diriger les maisons de naissance. Son amendement a été adopté en première lecture au Sénat. L’Assemblée nationale est revenue sur la rédaction de cet amendement mais un compromis a été globalement trouvé sur la direction médicale des maisons de naissance qui est assurée par des sages-femmes.

Par ailleurs, dans cette même loi pour une durée expérimentale de trois ans, les sages-femmes ayant réalisé la formation complémentaire obligatoire et justifiant des expériences spécifiques

attendues peuvent réaliser des interruptions volontaires de grossesse instrumentales en établissements de santé.

Également, la loi adoptée le 14 avril dernier visant à améliorer le système de santé par la confiance et la simplification vient renforcer leur place comme acteur central de la prévention et du système de santé. Un chapitre entier fut consacré à l’évolution de la profession de sage-femme. Cette loi étend leur droit de prescription des arrêts de travail et va leur permettre dans les prochains mois de prendre en charge les infections sexuellement transmissible (IST) des femmes et de leurs partenaires.

Le sénateur Dominique THEOPHILE, ayant été chef de file au sein de son groupe au Sénat sur ces deux textes, se réjouit de l’adoption de ces mesures progressistes qui témoignent de la place incontournable de ces professionnels.

 

0