CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Colombie : Duque appelle les militaires nord-américains à la rescousse

Bogota. Jeudi 17 juin 2021. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le Gouvernement d’Iván Duque offre une récompense de 500 000 000 de $ à qui donnera des informations sur les auteurs de l’attentat qui a eu lieu dans une caserne de Cúcuta (explosion d’une voiture piégée) et a annoncé une assistance militaire pour les patrouilles à Cúcuta.

Le président Iván Duque s’est rendu à Cúcuta après l’attentat qui a fait plus de 30 blessés.

Duque s’est rendu à Cúcuta mercredi soir après l’explosion de la voiture piégée à la 30 ème brigade de l’Armée à Cúcuta qu’ a fait 36 blessés , pour la plupart des militaires, dont 3 graves. Après sa visite dans la zone de l’attentat, Duque s’est exprimé à propos des éventuels auteurs de cette action et a révélé la feuille de route destinée à attraper les responsables.

Le Gouvernement a 2 hypothèses à propos des auteurs : ils pourraient être membres de l’ELN ou du Front 33 des FARC dissidentes ; C’est pourquoi il a offert 500 000 000 de $ à qui donnera des informations sur les éventuels auteurs matériels et intellectuels de l’attentat. La voiture piégée a été introduite à l’intérieur de la brigade et il y aurait eu 2 charges d’explosif qui ont explosé à différents moments.

Le président a aussi annoncé la création d’un groupe spécial de criminologie pour mener à bien les perquisitions. Ce groupe aura le soutien d’un personnel spécialisé du FBI des Etats-Unis, ce qui confirme une fois de plus la présence active de corps de sécurité et de militaires nord-américains dans ce que Washington considère purement et simplement comme une colonie. Il faut rappeler que sur cette base « un petit nombre de militaires étasuniens » sont hébergés, selon l’ambassade des Etats-Unis. Certains de ces militaires ont été blessés lors de cet attentat mais, semble-t-il, « pas gravement. »

Il a aussi fait savoir qu’une procédure spéciale sera mise en place pour la recherche des responsables qui inclut l’activation de l’assistance militaire pour « doubler les points de contrôle et de surveillance, d’inspection et de contrôle (qui passeront de 7 à 14) . »  ;

(…)

Le président a aussi annoncé la mise en place d’un plan « muraille » sur la frontière « pour éviter le les auteurs éventuels de l’attentat fuient au Venezuela pour se cacher. » Pour la même raison, il a interdit le transport de motos avec porte-bagage pour éviter la fuite des auteurs de l’attentat et d’éventuels actes de tueurs à gages. Enfin, il a activé un réseau de participation civique pour dénoncer les responsables.

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

0