CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

CARICOM. New Year statement by the chairman of the caribbean community (caricom) honourable john briceño, prime minister of belize

CARICOM Secretariat, Turkeyen, Greater Georgetown, Guyana. Friday, 26 February 2021. CCN. A Happy New Year to all, as we usher in 2022 with hope and optimism.

The past two years have seen all plans affected by the COVID-19 virus which has caused profound social and economic turmoil. The prospects for our recovery hinge on the urgent acceleration  of vaccinations, which remains alarmingly low in our Community. Further delay in equitable access to vaccines will stress our health systems and personnel, and delay our economic recovery.

Throughout the pandemic regional cooperation, collaboration and solidarity have been at the centre of our national responses – a clear affirmation of the necessity and dividends of our integration.

Notwithstanding the immense challenges ahead and the inherent risks and vulnerabilities that have always accompanied our existence, the Community possesses the requisite capacities, strategies and plans, and the will and courage to forge a resilient and prosperous Caribbean Community.

While responding to the pandemic we have also been crafting the framework for a regional recovery which aligns with our aspirations for sustainable development and resilience.

The work of the Community’s Special Ministerial Task Force on Food Production and Food Security will be critically important in the coming year, advancing actions to stimulate economic growth and fortifying our food systems against supply chain disruptions.

The pandemic has underscored the importance of integrating digital technologies into our economic, social and governance structures. Therefore, to spur the digital transformation of our single Caribbean space, we will advance our Regional Digital Development Strategy.

The outcome of COP26 has not provided us with sufficient time, space nor resources to confront the catastrophic, immediate and slow onset impacts of climate change occurring in our Small Island and Low-lying Coastal Developing States. We must be resolute in our demands and  advocacy to ensure that the obligations and commitments both on emissions and financing are honoured by the developed and G 20 countries.

To maximise the effect of our advocacy, the formation of strategic alliances is a key element. We will be seeking to build on the successful first CARICOM-Africa Summit which identified several areas for common action, including climate change and the application of a Multidimensional Vulnerability Index to allow for the inclusion of more than just income-based criteria to assess eligibility for concessionary finance.

We welcome the approaches by our friends in the Pacific and the Indian Oceans, and look forward to consolidating our partnership with them, as we make common cause with fellow SIDS through AOSIS.  We will also be revitalising our links with Central America through the Central American Integration System, of which Belize is also a Member.

Within our Caribbean Community, the situation in Haiti commands our attention. The precarious political, social, economic and security situations present a formidable challenge. We will continue to reach out to all the stakeholders, as we seek to support all Haitians in  arriving at a Haitian-led solution. This is the only way forward for peace and stability.

I take up the Chairmanship of CARICOM, following the Hon. Gaston Browne, Prime Minister of Antigua and Barbuda.  I wish to commend him for his sterling leadership of our Community over the last six months.

As we enter this new year, challenges abound both within and outside the Community. But I am confident that with our collective ingenuity, the dynamism and promise of our integration, and our enduring Caribbean resilience our Caribbean civilization will prevail.

Have a happy, safe and productive New Year

Version française

Déclaration du nouvel an du président
de la communauté caraïbe (caricom)
honorable john briceño, premier ministre du belize

(Secrétariat de la CARICOM, Turquie, Grand Georgetown, Guyane – vendredi 26 février 2021) – Une bonne année à tous, alors que nous inaugurons 2022 avec espoir et optimisme.

Au cours des deux dernières années, tous les plans ont été affectés par le virus COVID-19 qui a provoqué de profonds troubles sociaux et économiques. Les perspectives de notre reprise dépendent de l’accélération urgente des vaccinations, qui restent alarmantes dans notre Communauté. Un nouveau retard dans l’accès équitable aux vaccins mettra à l’épreuve nos systèmes de santé et notre personnel, et retardera notre reprise économique.

Tout au long de la pandémie, la coopération régionale, la collaboration et la solidarité ont été au centre de nos réponses nationales – une affirmation claire de la nécessité et des dividendes de notre intégration.

Malgré les immenses défis à venir et les risques et vulnérabilités inhérents qui ont toujours accompagné notre existence, la Communauté possède les capacités, les stratégies et les plans requis, ainsi que la volonté et le courage de forger une Communauté des Caraïbes résiliente et prospère.

Tout en répondant à la pandémie, nous avons également élaboré le cadre d’une reprise régionale qui s’aligne sur nos aspirations en matière de développement durable et de résilience.

Les travaux du groupe de travail ministériel spécial de la Communauté sur la production alimentaire et la sécurité alimentaire seront d’une importance cruciale au cours de l’année à venir, faisant progresser les actions visant à stimuler la croissance économique et à renforcer nos systèmes alimentaires contre les perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

La pandémie a souligné l’importance d’intégrer les technologies numériques dans nos structures économiques, sociales et de gouvernance. Par conséquent, pour stimuler la transformation numérique de notre espace unique des Caraïbes, nous ferons progresser notre stratégie de développement numérique régional.

Le résultat de la COP26 ne nous a pas fourni suffisamment de temps, d’espace et de ressources pour faire face aux impacts catastrophiques, immédiats et lents du changement climatique survenant dans nos petites îles et États côtiers de faible altitude en développement. Nous devons être déterminés dans nos revendications et notre plaidoyer pour garantir que les obligations et engagements tant sur les émissions que sur le financement soient honorés par les pays développés et du G20.

Pour maximiser l’effet de notre plaidoyer, la formation d’alliances stratégiques est un élément clé. Nous chercherons à nous appuyer sur le succès du premier Sommet CARICOM-Afrique qui a identifié plusieurs domaines d’action commune, y compris le changement climatique et l’application d’un indice de vulnérabilité multidimensionnelle pour permettre l’inclusion de plus que des critères basés sur le revenu pour évaluer l’éligibilité aux financement concessionnel.

Nous accueillons favorablement les approches de nos amis du Pacifique et des océans Indien, et sommes impatients de consolider notre partenariat avec eux, alors que nous faisons cause commune avec d’autres PEID par le biais de l’AOSIS. Nous revitaliserons également nos liens avec l’Amérique centrale par le biais du Système d’intégration centraméricain, dont le Belize est également membre.

Au sein de notre Communauté des Caraïbes, la situation en Haïti retient notre attention. Les situations politiques, sociales, économiques et sécuritaires précaires représentent un formidable défi. Nous continuerons de tendre la main à toutes les parties prenantes, alors que nous cherchons à aider tous les Haïtiens à parvenir à une solution dirigée par les Haïtiens. C’est la seule voie à suivre pour la paix et la stabilité.

J’assume la présidence de la CARICOM, après l’hon. Gaston Browne, Premier ministre d’Antigua-et-Barbuda. Je tiens à le féliciter pour son leadership remarquable de notre Communauté au cours des six derniers mois.

Alors que nous entrons dans cette nouvelle année, les défis abondent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la Communauté. Mais je suis convaincu qu’avec notre ingéniosité collective, le dynamisme et la promesse de notre intégration, et notre résilience caribéenne durable, notre civilisation caribéenne prévaudra.

Passez une nouvelle année heureuse, sûre et productive

0