CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Caricom. La CAHFSA recommande des mesures plus strictes alors que la peste porcine africaine est détectée dans la région

Turquie, Grand Georgetown, Guyane. Secrétariat de la CARICOM. Dimanche 1e aout 2021. L’Agence caribéenne pour la santé agricole et la sécurité alimentaire (CAHSFA) conseille aux États membres de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) d’intensifier les mesures de protection contre la peste porcine africaine (PPA) qui est maintenant confirmé dans les Amériques. La maladie a déjà tué plus de 800 porcs dans deux endroits de la République dominicaine.
La peste porcine africaine est une maladie virale hémorragique hautement contagieuse des porcs domestiques et sauvages. Il s’agit d’une maladie animale transfrontalière (TAD) qui peut être propagée par des porcs vivants ou morts, domestiques ou sauvages, et des produits du porc, des aliments pour animaux et des objets contaminés tels que des chaussures, des vêtements, des véhicules et des couteaux. La PPA avait considérablement réduit la population porcine en Chine en 2019 et pourrait avoir des conséquences dévastatrices pour les Caraïbes.

La question a fait l’objet de discussions aussi récemment que le 29 juillet 2021, lors de la 21e réunion annuelle du Comité des chefs vétérinaires de la CARICOM.

Parmi les recommandations avancées par la réunion pour limiter la propagation de la maladie à d’autres pays de la Région figuraient :

• Surveillance accrue des frontières
• Activation ou mise à jour des plans nationaux d’urgence/d’urgence en cas de maladie
• Intensifier les mécanismes et activités de surveillance et de détection précoce
• Intensification de la coordination régionale entre les partenaires au développement
• Réviser et mettre à jour les procédures de gestion des déchets internationaux des ports d’entrée, et
• Améliorer la collaboration dans le domaine du diagnostic

0