CCN – Caraib Creole News l L'actualité en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Amérique Latine : La CELAC renforce la lutte contre la corruption

Amerique Latine. Vendredi 29 octobre 2021. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Les ministres et les autorités pour la prévention et la lutte contre la corruption de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC), ont convenu aujourd’hui, lors de leur cinquième réunion, de coordonner et d’approfondir la lutte contre ce fléau.

Lors de la réunion virtuelle organisée par le Mexique en sa qualité de président tournant de la CELAC, les ministres ont examiné les procédures interinstitutionnelles pour prévenir, détecter, dissuader, enquêter, poursuivre et punir la corruption dans des cadres juridiques solides.

Ils ont convenu que les institutions fédérales mettraient en œuvre des codes d’éthique, des règlements de conduite ou autres, et réglementeraient les conflits d’intérêts et les mécanismes de déclaration qui permettent de surveiller les développements patrimoniaux et financiers et de promouvoir l’intégrité, les principes et les valeurs qui devraient régir la fonction publique.

Ils ont souligné que la transparence, le renforcement de la responsabilité et les données ouvertes dans les pays d’Amérique latine et des Caraïbes sont une nécessité et une obligation dominantes de tous les gouvernements, car ils contribuent à la lutte contre la corruption.

Les participants ont confirmé leur volonté d’unir leurs forces pour éradiquer la corruption d’Amérique latine et des Caraïbes, et ont réitéré l’obligation des États d’avancer dans la mise en œuvre de la Convention Mérida des Nations Unies contre la corruption.

À cet égard, la déclaration commune énumère 11 points sur lesquels ils s’engagent à participer aux réunions et aux travaux du groupe spécialisé de la CELAC sur la prévention et la lutte contre la corruption, installé aujourd’hui.

Promouvoir la coopération, définir ses paramètres, sa méthodologie et sa périodicité, garantir le fonctionnement du Réseau latino-américain et caribéen pour la transparence de la gestion publique, rechercher des mécanismes de diffusion des codes d’éthique, promouvoir et renforcer la culture de conformité réglementaire dans le secteur public.

Promouvoir également l’intégrité des entreprises et les impliquer dans la lutte contre la corruption, contribuer à la conception de politiques publiques et de stratégies de lutte contre la corruption pour prévenir les effets négatifs tels que la migration illégale, la pauvreté, le chômage et la violence.

Veiller à ce que les stratégies de lutte contre la corruption soient inclusives, approfondir la recherche pour examiner les différentes façons dont les gens souffrent des effets de ce mal, inclure les citoyens dans l’identification des actions visant à renforcer les mécanismes de contrôle et de contrôle interne pour une meilleure responsabilisation.

Intensifier les efforts pour atteindre les objectifs de développement durable du Programme 2030 visant à renforcer la récupération et la restitution des avoirs volés, et enfin exhorter les futures présidents de CELAC à envisager un programme permanent de prévention et de lutte contre la corruption dans la région.

(Avec des informations de Prensa Latina)

traduction Apple revue par Bolivar Infos

0