Guadeloupe. 1ers bilans. L’année 2022 vue et revue par André Atallah

D’où je vous parle, de ma Basse-Terre, nous avons profondément été meurtris par la tempête FIONA. Nous avons été frappés, mais nous avons également su montrer notre capacité collective à nous dépasser pour reconstruire notre territoire.
Unis et solidaires, autour d’un bel élan de générosité nous avons démontré notre force collective.