Guadeloupe. Appel à projets quartiers en vacances

0
204

Basse-Terre. Capitale.  Lundi 9 mai 2022. CCN. Les quartiers d’été, renommés « Quartiers en vacances» localement, ont été lancés en juillet 2020 pour répondre à la difficulté des enfants des quartiers prioritaires de la politique de la ville à partir en vacances.

Cette situation a notamment été aggravée par la crise sanitaire. Conformément à la volonté exprimée par le Président de la République dans son discours des Mureaux et à la suite de la décision prise par le Premier ministre lors du comité de suivi du Comité interministériel des villes le 29 janvier 2022, le ministére de la Ville reconduit l’opération « Quartiers en vacances » en 2022.

En reconduisant cette opération en 2022, l’ambition de l’État est que cette période estivale soit pour les habitants des quartiers prioritaires de la ville un temps de respiration, de divertissement, de découverte tout en étant un temps de rencontre et de renforcement du lien social. En Guadeloupe, l’État mobilise pour les vacances 2022 une enveloppe de 298 781 € au bénéfice des acteurs du territoire via un appel à projets en direction des collectivités et du maillage associatif.

Cet appel à projet vise à :

  • promouvoir le Sport : le programme « Quartiers en vacances » doit étre un moment pour proposer aux habitants et jeunes des quartiers (et notamment aux jeunes filles et femmes), des activités sportives variées leur permettant de s’amuser, de se dépenser, de recommencer à avoir une activité physique…. ;
  • favoriser l’accés à la culture : le programme « Quartiers en vacances » doit étre un moment de divertissement et d’éveil à toutes les formes d’expression de la culture pour les habitants des quartiers, et notamment les jeunes ;
  • accompagner dans le départ en vacances : par l’intermédiaire de l’Agence nationale pour les Chéques- Vacances, les projets pourront favoriser le départ des jeunes àgés de 16 à 25 ans dans le cadre de séjours autonomes en France ou en Europe. : https://www.ancv.com/appelsaprojets ;
  • développer l’esprit critique et citoyen des jeunes : mettre en place des actions oû le bénéficiaire apprend de maniére ludique et exerce son esprit critique afin de développer sa capacité à penser et à agir tout en favorisant l’émancipation des jeunes à travers des ateliers permettant aux jeunes d’apprendre à s’écouter, à dialoguer, à se questionner ou à penser par soi-méme (ateliers à visée philosophique pour enfants, etc.) ;
  • soutenir la parentalité : en proposant des temps de respiration et activités dédiées aux parents et enfants ;
  • prendre soin de soi et des autres : organiser des ateliers de prévention (notamment sur l’alimentation) ; encourager les échanges pour mieux prendre en compte la souffrance psycho-sociale et prévenir l’isolement et le glissement dans la dépendance des personnes àgées (ateliers mémoire, pratique sportive…) ;
  • prendre soin de la nature : sensibiliser à la biodiversité, aux écogestes, au recyclage, aux économies d’énergie, à l’économie circulaire et faire découvrir, à travers des sorties « nature » la biodiversité du quartier et des espaces agricoles et naturels environnants ;
  • favoriser l’insertion professionnelle et l’entrepreneuriat dans les quartiers : rencontres avec des professionnels, visites d’entreprises, sensibilisation à l’entreprenariat ;
  • mobiliser les acteurs locaux pour permettre aux jeunes de trouver des jobs d’été : mettre en relation les entreprises sous toutes leurs formes et les jeunes. Une rubrique dédiée aux jobs d’été est publiée sur la plateforme 1jeune1solution. Lien vers la plateforme: https://www.1jeune1solution.gouv.fr/jobs-ete ;
  • favoriser les expériences de « volontariat rémunérateur » tels que les chantiers d’insertion ou éducatifs (tel que le dispositif « argent de poche ») : le dispositif «argent de poche » consiste à rétribuer des activités de proximité réalisées par des jeunes et assimilées à un travail d’intérét général via des actions d’embellissement, d’entretien du cadre de vie et de l’environnement et des actions citoyennes ;
  • se former acquérir des compétences structurantes pour soi et valorisables sur le marché du travail : acquérir et mai?triser les outils numériques, s’initier à la mobilité (le plan Vélo avec la formation « Savoir rouler à vélo », le dispositif « bourse au permis de conduire ») et favoriser l’acquisition de qualifications (atelier sociolinguistiques…).

Cet appel à projets s’adresse aux associations, aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, aux bailleurs, aux collectivités territoriales et aux établissements publics. Le soutien financier de l’État spécifique à la politique de la ville ne pourra excéder 80 % du coût du projet. Le financement pourra aller jusqu’à 20 000 €.

Les candidatures et projets seront examinés au vu du dépôt d’un dossier complet sur la plateforme « Dauphin» via ce lien : https://usager-dauphin.cget.gouv.fr

Les candidatures et projets doivent étre adressés au plus tard le vendredi 10 juin 2022.
Les subventions accordées aux structures retenues seront notifiées par la DEETS Guadeloupe, conformément aux dispositions applicables.

L’appel à projets est consultable sur le lien suivant : https://www.guadeloupe.gouv.fr/Publications/Appels-a- projets/Appel-a-projets-Relatif-a-la-mise-en-oeuvre-des-Quartiers-en-vacances-2022