Guadeloupe. Protéger les populations face au risque inondation, une priorité du président de la CARL 

0
249

Gosier. Dimanche 1 mai 2022. CCN.  Les événements de cette fin de semaine conduisent le Président de la Communauté d’Agglomération la Riviera du Levant, Cédric CORNET, à rassurer la population des communes membres que la compétence GEstion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations (GEMAPI) reste une de ses préoccupations majeures.

C’est l’une des derniéres compétences transférées aux communautés d’agglomérations en 2020. Elle prévoit un certain nombre de grands travaux sur les points critiques recensés du territoire.
La commune du Gosier a été fortement touchée par des inondations entre le 29 et le 30 avril, tout comme Pointe-à-Pitre et les Abymes. Seule une commune du territoire de la CARL a été impactée par ces inondations. Sainte-Anne, Saint-François et la Désirade n’ont, fort heureusement, pas connu le méme phénoméne. Ces inondations résultent d’un épisode climatique particuliérement important qui a surpris une grande partie de la population. Les mesures de précipitations ont largement dépassé celles de l’ouragan Maria en 2017, ce qui a occasionné d’importants dégàts non encore chiffrés. Hormis ces pertes matérielles qui laissent des familles entiéres dans le besoin, d’autres familles sont dans la peine. En effet, 2 personnes ont été retrouvées sans vie durant cet épisode climatique, au Gosier et aux Abymes. Le président de la CARL, s’associe à la douleur des familles qui ont perdu un étre cher de façon brutale.

Aux côtés des Gosiériens dés les premiéres heures de la journée du 30 avril, le président Cédric CORNET a pu se rendre compte des conséquences effroyables du déchaînement des éléments naturels. En effet, malgré le redimensionnement du pont de Choisy et le curage des canaux longeant la RN 4, les inondations ont dévasté de nombreuses habitations et des axes routiers ont été rendus inaccessibles. Une solide coopération des pouvoirs publics couplée par l’entraide des habitants eux-mémes, a pu se mettre en place. Avec le concours du Département, de Routes de Guadeloupe, des services de l’Etat et des services municipaux, les opérations de déblaiement ont été effectuées sur des points critiques du territoire communal du Gosier : Port-Blanc, Cocoyer, Labrousse, Champagne, Labouaye, Belle-Plaine, Grand-Baie, Grande-Ravine, Montauban.

Le Président de la CARL salue le courage des agents et de la population pour leur sens de la solidarité.

Par ailleurs, il tient à préciser que l’exercice de la compétence GEMAPI concourant à mettre les habitants à l’abri face à ce type de phénoméne, et dont les travaux ont été estimés à 200 millions d’euros, ne pourra se mettre en œuvre sans le consentement de tous les élus communautaires de la CARL. Rejetant en bloc toutes les propositions de délibérations de l’établissement public dont ils font partie depuis novembre 2021, le groupe de l’opposition n’a pas voté le budget permettant notamment de mettre en œuvre les investissements nécessaires qui ont pour finalité de protéger les populations du risque inondation. C’est ce comportement délétére qui est dénoncé par le Président de la CARL et les 18 autres élus et qui va à l’encontre de l’intérét général. 

Le président de la CARL poursuit ses efforts avec les élus de sa majorité pour répondre aux besoins de la population.