Guadeloupe. Valérie DENUX quitte l’ARS Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy et rejoint l’ANSM en tant que directrice Europe et Innovation

0
2014
Gourbeyre. Vendredi 4 février 2022. CCN. Apre?s 4 anne?es passe?es a? la te?te de l’ARS Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthe?lemy, le docteur Vale?rie Denux quittera sa fonction a? compter du 9 fe?vrier 2022.

Elle avait e?te? nomme?e en mars 2018, suite a? l’incendie du CHU de la Guadeloupe, afin de ge?rer la re?organisation de l’offre de sante? du territoire. Elle a ainsi contribue? a? stabiliser la situation et a lance? la construction du nouveau CHU. Elle a aussi permis la construction d’une maternite? de niveau 3 de transition qui offre aujourd’hui un po?le parents-enfants moderne au CHU en attendant l’entre?e dans le nouvel e?tablissement. Elle a mis en place le GHT (groupement hospitalier territorial) de la Guadeloupe et consolide? celui des i?les du nord. Elle a fait re?aliser des audits sismiques de l’ensemble des e?tablissements sanitaires et me?dico-sociaux et finance? de nombreuses mises aux normes de ces e?tablissements.
L’offre de soins de premier recours a aussi e?te? fortement renforce?e gra?ce a? la multiplication des structures coordonne?es (11 maisons de sante? pluri professionnelles (x10) et 5 centres de sante? cre?e?s (x5), 4 communaute?s professionnelles territoriales de sante? valide?es). Elle a favorise? la proximite? en validant de nouvelles autorisations de scanners (4 supple?mentaires) et IRM (1 supple?mentaire) et en travaillant a? la labellisation de 5 ho?pitaux de proximite?. Elle a ame?liore? la de?mographie me?dicale en passant d’un de?ficit de 30% par rapport a? la moyenne nationale a? un de?ficit de 17%.
Concernant les professionnels de sante?, elle a mis en place les commissions de recrutement des professionnels de sante? a? diplo?me hors Union europe?enne (PADHUE). Cela a permis a? ce jour le recrutement de 36 me?decins de spe?cialite?s. Elle a aussi contribue? a? la pre?paration de la mise en place de la faculte? de me?decine de plein exercice a? venir.
Dans le champ me?dico-social, elle a formalise? 11 CPOM (contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens) avec les e?tablissements me?dico-sociaux (alors qu’il n’y en avait pas encore eu sur le territoire), de nouveaux appels a? projets ont e?te? lance?s avec notamment une maison d’accueil spe?cialise?e et un IME dans les i?les du nord, des lits Halte soins sante?, des infirmie?res de nuit dans les EHPAD, la mise en place de la plateforme autisme, l’e?cole inclusive renforce?e…