Guadeloupe. Sécurité Routière : un bilan alarmant

0
538

Basse-Terre. Capitale. Vendredi 7 Janvier 2022. CCN. Le bilan provisoire de la sécurité routière pour 2021 est alarmant : les accidents ont fait 553 victimes dont 65 tués. Comparé à 2020, ce sont 14 personnes de plus qui ont perdu la vie cette année sur nos routes. Il faut remonter à l’année 2012 pour retrouver de tels chiffres.

Si l’on ramène le nombre d’accidents (447) et le nombre de victimes (553) au linéaire routier du département, soit 2 480 kms de routes, un accident s’est produit en moyenne tous les 5 kms et on déplore un tué ou un blessé tous les 4 kms.

Les principales causes ou facteurs aggravants des accidents corporels demeurent constants en proportion d’une année sur l’autre et témoignent d’une insuffisante prise de conscience de certains usagers. Ce sont en majorité des fautes de comportements tels les excès de vitesse, le défaut de maîtrise des véhicules notamment pour les deux-roues, la conduite sous l’empire d’un état alcoolique ou sous psychotropes, la circulation sur la voie de gauche, l’absence d’équipements adéquats tels que le casque ou la ceinture de sécurité pourtant obligatoire depuis 1973.

Le préfet, Alexandre Rochatte, annonce de nouvelles orientations afin d’améliorer de façon drastique la sécurité sur les routes de la Guadeloupe en 2022. Au cours du premier trimestre se tiendront notamment les Assises de la sécurité routière qui mettront autour de la table les intervenants habituels de cette grande cause mais aussi tous ceux qui souhaitent s’y investir et aider à la réflexion collective. Les conclusions de ces assises serviront notamment à la définition des grandes orientations en matière de sécurité routière pour les cinq prochaines années.

Plus largement, seront également entreprises en 2022 des études plus axées sur les comportements fautifs sur nos routes et les solutions à leur apporter. Ces analyses permettront d’aborder cette problématique sous un angle jusqu’ici inédit.

Parallèlement à ces actions, les contrôles opérés par les services de la police et de la gendarmerie afin de sanctionner les conducteurs qui mettent en danger leur propre vie comme celle de leur famille et des autres usagers seront intensifiés.

La sécurité routière en Guadeloupe est l’affaire de tous et de tous les instants.

Rappel de trois règles de base :

• Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas – SO OU PWAN LA GOUT, PA PWAN LA WOUT.

• Levez le pied – LEVE PYE.

• Portez la ceinture ou le casque : ON TET, SA FRAJIL. PWOTEJE-I.