Cuba: 2021 s’achève avec un taux de mortalité infantile de 7,6 pour mille

0
461

La Havane. Vendredi 7 janvier 2022. CCN/Bolivarinfos/Françoise Lopez. Le 3 janvier (Prensa Latina) Cuba a enregistré 99 093 naissances vivantes à la fin de 2021, soit cinq mille 945 de moins que l’année précédente, et un taux de mortalité infantile de 7,6 pour mille naissances, selon les données officielles aujourd’hui rendues publiques.

Le ministre de la Santé Publique, José Ángel Portal Miranda, a rappelé que ces dernières années l’île avait maintenu ce dernier indice en dessous des cinq pour mille, mais que malgré les efforts du personnel du secteur durant la pandémie de Covid-19 les résultats n’ont pas été ceux attendus en 2021.

“Ne pas remplir ces objectifs nous fait mal”, a exprimé Portal Miranda dans un communiqué de presse divulgué par le portefeuille (sic!) d’Etat sur son site web.

La Direction des registres médicaux et des statistiques du Ministère de la Santé Publique (Minsap) a précisé qu’il n’y avait pas eu de décès d’enfants de moins d’un an dans 23 municipalités du pays et que le taux de mortalité infantile dû à des malformations congénitales était de 0,9, chiffre qui a diminué au cours des quatre dernières années par rapport au total des décès dans ce groupe de population.

Les principales causes de décès ont été principalement liées à la naissance prématurée, à l’insuffisance pondérale à la naissance et au retard de croissance utérine.

Au total, 175 décès maternels ont été confirmés, pour un taux de 176,6 pour 100 000 naissances vivantes. Aucun décès n’a été signalé dans 81 municipalités du pays. Les principales causes ont été une pneumonie associée à la Covid-19, les phénomènes emboliques, les hémorragies obstétricales et les maladies hémorragiques cérébrales dues à l’hypertension artérielle.

Au cours de l’année écoulée, le calendrier habituel de vaccination pour la prévention de 13 maladies en âge pédiatrique (sic!) a été respecté, avec l’administration de 4,8 millions de doses de 11 vaccins pour une couverture vaccinale de 95 %.

De même, la priorité a été accordée au programme en faveur des enfants atteints de cancer et aux interventions chirurgicales urgentes, avec la réalisation à Cuba de 15 717 interventions pédiatriques.

Dans le cadre du Programme de santé maternelle et infantile, il est prioritaire de réduire le nombre de naissances d’enfants de faible poids et d’assurer un suivi individualisé de ceux qui présentent cette condition, lors des consultations de puériculture au niveau des soins de santé primaires.

De même, les actions visant à accompagner les femmes enceintes atteintes de maladies chroniques avant la grossesse, pendant la grossesse, l’accouchement ou après l’accouchement restent prioritaires.